Ménopause, bouffées de chaleur : que peut le CBD ?

Un sondage mené aux États-Unis a mis en évidence que 27% des femmes utilisaient le cannabis, sous une forme ou une autre, pour soulager les symptômes de la ménopause. Pourtant, les effets réels du cannabis et de ses cannabinoïdes (THC, CBD, etc.) sur la ménopause sont encore peu connus et, pour les consommatrices, il est trop souvent question de tester ce qui fonctionne ou non.

Que peut par exemple le CBD contre les bouffées de chaleur ? Quels produits consommer et pourquoi ? Quel dosage de CBD privilégier pendant la ménopause ? Weedy.fr fait le point sur ce que l’on sait et vous aide à mieux comprendre si et comment consommer du cannabis CBD au moment de la ménopause.

Cannabis et ménopause : l’idée n’est pas nouvelle

cbd contre les bouffées de chaleur min

Le CBD peut-il limiter l’intensité des bouffées de chaleur ?

On retrouve des traces écrites de l’utilisation du cannabis contre la ménopause dès les années 1800. Plus étonnant encore, on retrouve à la même époque des cas documentés dans des livres de médecine! Et il ne s’agit là que des cas connus car, rappelons-le, le chanvre (Cannabis L. Sativa) est une plante domestiquée dès le début du Néolithique.

Il y a 12000 ans, certaines variétés étaient donc déjà utilisées pour leurs propriétés. À l’époque, on pense tout simplement le cannabis magique et on est bien loin de s’imaginer qu’il contient des dizaines, voire des centaines de cannabinoïdes. Et donc d’autant de composés actifs, capables de plus ou moins fortement interagir avec notre système endocannabinoïde (SEC).

Le CBD qui apaise est donc loin d’être identifié, au même titre que le THC et ses effets planants.

Le THC étant interdit en France puisque considéré comme un stupéfiant, comme dans la plupart des autres pays européens, l’attention se pose logiquement sur le cannabidiol, 100% légal.

Le CBD contre les bouffées de chaleur

Jusqu’à 70% des femmes souffrent de bouffées de chaleur au moment de la ménopause. Non seulement ce symptôme est désagréable, mais il se manifeste en moyenne pendant 7,4 ans ! Difficile par conséquent de l’ignorer, d’autant qu’en plus de la sensation de chaleur intense qui l’accompagne, certaines personnes subissent également des rougeurs, des sueurs, des frissons et, dans de plus rares cas, de vertiges.

Toutes les solutions, qui plus est naturelles, sont donc bonnes à prendre. Il serait pourtant bienvenu de disposer de quelques données scientifiques un peu plus documentées que les recommandations de sa voisine.

Pour mieux comprendre les espoirs portés sur la consommation de CBD contre les bouffées de chaleur, intéressons-nous un instant à ce qu’il se passe dans le corps et cause les bouffées de chaleur au moment de la ménopause :

  1. Le SEC, à travers les cannabinoïdes naturellement produits par l’organisme (les endocannabinoïdes), participe à la régulation de la température du corps humain.
  2. Les œstrogènes sont notamment impliqués dans le métabolisme du SEC. Au moment de la ménopause, leur taux baisse cependant drastiquement puisque les ovaires cessent de les produire.
  3. À cause de la diminution de la quantité d’œstrogènes (estradiol principalement), le « thermostat » naturel se dérègle, provoquant au passage l’apparition des bouffées de chaleur.

En connaissance de ce phénomène, il semble raisonnable de penser qu’agir sur le SEC est un bon moyen d’au moins réduire l’intensité des bouffées de chaleur au moment de la ménopause. Et quoi de mieux que les cannabinoïdes pour cela ? D’ailleurs, l’éventualité de réduire les bouffées de chaleur pourrait bien ne pas être le seul avantage du CBD au moment de la ménopause.

cbd et ménopause min

La chute de la production d’œstrogènes entraîne le dérèglement du thermostat naturel

Autres avantages du CBD contre la ménopause

Les bouffées de chaleur sont loin d’être le seul symptôme de la ménopause. En fonction de facteurs aussi divers que la génétique, l’environnement et même l’ethnie, ils peuvent être divers et variés.

Principaux symptômes de la ménopause

  • Bouffées de chaleur
  • Modifications (puis arrêt) du cycle menstruel
  • Insomnie et autres troubles du sommeil
  • Fatigue
  • Irritabilité
  • Sècheresse de la peau, des cheveux et du vagin
  • Maux de tête
  • Prise de poids
  • Incontinence urinaire
  • Risque accru d’ostéoporose
  • Risque accru de maladies cardiovasculaires

Rien de réjouissant donc, mais il est heureusement possible que certains symptômes n’apparaissent jamais et, le cas échéant, de les traiter ou tout du moins de les atténuer. Dans les cas les plus contraignants, un traitement hormonal substitutif (THM) est envisageable.

Il n’est toutefois pas sans effets indésirables (augmentation du risque de cancer, d’AVC et de thrombose veineuse) et ne semble pas prévenir le risque cardiovasculaire. D’autres traitements, non-hormonaux, existent, chaque médicament s’accompagnant de ses avantages et inconvénients.

Ceci explique que de nombreuses femmes préfèrent se tourner, lorsque cela est possible sans risque pour leur état de santé, vers des remèdes plus naturels. Le CBD pourrait alors contribuer à réduire plusieurs symptômes.

Le CBD pour contrer les troubles du sommeil liés à la ménopause

Le SEC est dispersé à différents endroits de l’organisme. Il est donc actif sur de nombreux mécanismes du corps humain. Il est ainsi notamment responsable du maintien de l’homéostasie, un processus de régulation entre autres lié à la température et à la circulation sanguine.

En agissant dessus, le CBD pourrait notamment contribuer à trouver plus facilement l’endormissement puis à mieux dormir tout au long de la nuit.

Réguler l’humeur grâce au CBD

Les sautes d’humeur sont un symptôme courant de la ménopause ou de toute autre perturbation hormonale. Elles peuvent s’accompagner d’un état dépressif plus ou moins prononcé. Là encore, le CBD peut aider grâce à ses propriétés relaxantes. Il est en effet connu pour sa capacité à apaiser les crises d’angoisse et l’anxiété, lui permettant de réguler l’humeur.

Soulager les douleurs

Pendant la ménopause, les douleurs les plus fréquentes sont les maux de tête. Le dérèglement du cycle menstruel peut également réveiller des douleurs liées à l’endométriose.

Certaines études montrent la capacité du CBD à calmer les signaux de la douleur, notamment grâce à son action sur certaines hormones, dont la sérotonine qui agit au niveau cérébral dans la régulation de plusieurs fonctions physiologiques (sommeil, douleur, appétit, humeur).

Contrôler le sentiment de faim

Ne tombons pas dans les clichés, contrairement à ce que certains vendeurs de CBD peu scrupuleux laissent parfois entendre, ce cannabinoïde ne fait pas maigrir. Il semble cependant probable que le CBD puisse participer au contrôle du sentiment de faim. Il n’entraîne donc pas de perte de poids directe, mais pourrait influencer de manière plus générale notre appétit. Affaire à suivre !

L’huile de chanvre pour hydrater la peau et les cheveux

Enfin, il ne faut pas oublier que le CBD est extrait du chanvre. Hydratante et nourrissante, l’huile de chanvre est un produit naturel de choix pour soulager peaux sèches et cuirs chevelus irrités, ou encore pour redonner de l’éclat à des cheveux ternes.

Consommé sous forme de graines ou de farine, le chanvre est également un superaliment bourré de fibres, de protéines et d’acides gras qui aide entre autres à prendre soin de sa santé cardiovasculaire.

cbd contre la ménopause min

Les propriétés du CBD utiles en cas de ménopause sont nombreuses

Produits au CBD contre la ménopause et les bouffées de chaleur

Sans être un remède miracle, le CBD semble donc pouvoir aider à contrer de nombreux effets indésirables de la ménopause. Reste encore à savoir vers quels produits se tourner. Le premier réflexe à avoir est de s’intéresser à la qualité du CBD.

Quel que soit le produit choisi, il est important de privilégier un CBD de bonne qualité, ce qui est possible en privilégiant :

  • Un CBD issu d’une agriculture respectueuse de l’environnement (sans pesticides ni métaux lourds),
  • Une extraction propre, idéalement au CO2 (dans le cas de produits transformés comme l’huile CBD ou les crèmes notamment),
  • Une liste d’ingrédients aussi limitée et naturelle que possible (évitez les conservateurs et exhausteurs de goût).

Une fois ces quelques règles suivies, à vous de trouver le produit qui vous correspond le mieux. Le CBD shop Weedy.fr en regorge, répondant tous à ces critères ! Une prise par voie sublinguale (sous la langue) ou orale est cependant la plus saine. Les huiles CBD sont par conséquent largement recommandées dans le cadre de la ménopause puisque saines, pratiques à utiliser et aux effets rapides.

Comment doser le CBD pendant la ménopause ?

Il existe très peu d’études scientifiques poussées sur les liens existant entre CBD et ménopause. Le dosage idéal n’est donc pas connu et n’aurait d’ailleurs sans doute que peu d’intérêt puisque nous réagissons toutes et tous différemment aux cannabinoïdes.

Il est ainsi recommandé de commencer par une dose faible (suivez les conseils d’utilisation de votre produit au CBD), puis d’augmenter petit à petit jusqu’à obtenir les effets désirés. Aucune crainte à avoir : les effets secondaires du CBD sont rares et il est en plus impossible de faire une overdose. Un surdosage ne serait cependant pas utile et représenterait une dépense inutile.

Une bonne règle générale est de commencer par un milligramme de CBD par jour et par tranche de 5 kilogrammes de poids de corps (12 milligrammes pour une personne de 60 kg par exemple). En cas de doute, notre guide dédié au dosage du CBD vous donne des exemples concrets, adaptés au type de produit sélectionné.

Partagez:

Panier
  • Aucun produit dans le chariot.