CBD contre le mal de tête : prévenir et soulager les crises

Image Title Rating Price Cart

Huile de CBD 10% – À l’huile de Chanvre

HUI10

A partir de 44.90

Huile de CBD 5% – À l’huile de Chanvre

HUI05

24.90

Parfois décrié, souvent adoré, le cannabidiol est reconnu de tous (consommateurs, communauté scientifique et mêmes politiques) pour sa capacité à agir sur certaines douleurs chroniques et/ou réfractaires. Il paraissait donc logique de s’intéresser au rôle du CBD contre le mal de tête.

cbd contre le mal de tête

Le CBD est réputé pour son efficacité contre les douleurs chroniques.

Différents types de maux de tête

Précisons dans un premier temps qu’il existe différents types de maux de tête. Il y a ainsi les maux de têtes ponctuels, aux causes diverses. Ils sont généralement de courte durée et disparaissent d’eux-mêmes, ce qui ne les empêche pas d’être véritablement dérangeants.

La migraine est quant à elle une maladie neurologique qui toucherait jusqu’à 15% de la population. Elle se caractérise par un mal de tête intense pouvant s’accompagner de nausées, de vomissements ou encore d’hypersensibilité à la lumière et/ou au bruit.

La migraine touche tous les âges, avec une douleur qui apparait progressivement, souvent d’un seul côté de la tête. Dans les cas les plus pénibles, elle empêche celle ou celui qui en souffre de conserver une activité normale. Dans le meilleur des cas, elle ne dure qu’une demi-journée, mais peut parfois durer 2 à 3 jours sans interruption.

Il existe des moyens de mieux supporter la douleur et de diminuer l’intensité des céphalées. Pour autant, aucun traitement actuel n’est capable de réellement guérir un migraineux, à part lorsque les crises sont l’effet secondaire d’un trouble de la vision ou d’un autre trouble neurologique réversible.

Le CBD se présente alors comme un candidat solide pour profiter des bienfaits d’un produit naturel, présentant pas ou peu d’effets secondaires et capables à la fois de lutter contre le mal de tête et d’éviter les effets secondaires parfois lourds des traitements conventionnels. Comme souvent, il n’est donc pas un moyen de guérison (rappelons que le CBD n’est pas un médicament), mais un outil pouvant améliorer notre quotidien en cas de mal de tête.

Le CBD agit-il réellement sur le mal de tête ?

actions du cbd contre les migraines min

En calmant les signaux de la douleur, le CBD peut soulager les maux de tête

Oui, le CBD présente bien un potentiel sur la réduction des douleurs chroniques, dont les migraines. Plus précisément, il calme les signaux de la douleur au niveau neuronal et agit sur certaines hormones dont la sérotonine. Il a ainsi notamment été étudié pour sa capacité à réduire la fréquence des migraines [en anglais] et à en diminuer l’intensité.

Une étude de 2018 s’est également intéressée aux modes d’utilisation du cannabis médical, CBD y compris, en cas de céphalée. Publiée dans The Journal of Headache and pain, elle part d’une hypothèse simple : le premier motif d’utilisation du cannabis médical (comprenez dans les pays où il est autorisé) est la lutte contre la douleur.

Or, si on connait bien l’utilisation du CBD et d’autres cannabinoïdes dans le cadre de traitement de l’arthrite et de douleurs chroniques en général, la littérature sur leurs effets dans le cas de migraines et de céphalées est mince.

Les conclusions de l’étude relèvent que la plupart des personnes traitées ont ressenti une amélioration suite à la consommation de cannabis médical. Une variété, du nom d’OG Shark, a cependant obtenu les résultats les plus flagrants. Pas particulièrement riche en CBD, elle possède une forte teneur en THC et un profil de terpènes ou dominent le β-caryophyllène et le β-myrcène.

Ce n’est pas vraiment une surprise puisque le premier est connu pour ses propriétés anti-inflammatoires et antiémétiques et les derniers pour leurs propriétés analgésiques et anti-inflammatoires.

Ainsi, si les résultats sont variables en fonction des variétés de cannabis utilisées, l’étude ouvre l’espoir de la création de nouveaux hybrides, au profil particulièrement adapté à la réduction du mal de tête en général et des migraines en particulier.

L’utilisation du CBD semble alors intéressante pour contrer la migraine, notamment les très courantes céphalées de tension, mais également d’autres types de maux de tête dont les migraines ophtalmiques.

CBD et céphalée de tension

Les céphalées de tension sont les maux de tête les plus courants. La bonne nouvelle est qu’elles ne sont généralement pas le signe d’une maladie sous-jacente. Elles s’invitent néanmoins très facilement en cas de tension dans le haut du corps (épaules, cou, mâchoire ou même cuir chevelu). Souvent, les céphalées de tension se manifestent par une douleur au front, aux tempes et/ou dans le bas du crâne, avec une fâcheuse tendance à toucher l’ensemble de ces zones en même temps.

Ces céphalées sont généralement légères et diffuses, mais pas moins désagréables. Elles touchent entre 20 et 40% de la population adulte plus ou moins régulièrement et peuvent être déclenchées par le stress.

Le CBD a de nombreux atouts pour contrer les céphalées de tension puisqu’il agit à la fois contre la douleur, comme décontractant musculaire et contre le stress. Ajoutons à cela que les céphalées de tension comptent parmi les maux de tête légers. Il est donc tout à fait possible de s’en débarrasser, du moins dans certains cas, grâce au cannabidiol. Il permet alors de réduire la prise d’antalgiques conventionnels, et ainsi de limiter leurs effets indésirables.

CBD contre la migraine ophtalmique

Une migraine ophtalmique est ce que l’on qualifie de migraine accompagnée. Cela signifie que le mal de tête n’est pas le seul symptôme. Dans ce cas précis, la migraine ophtalmique s’accompagne d’un trouble de la vision, qui peut se traduire par une cécité partielle, des tâches ou des lignes blanches qui défilent devant les yeux et entravent la vision.

Ces épisodes, que l’on appelle auras, précèdent généralement l’arrivée du mal de tête. Tous deux sont la conséquence d’un problème vasculaire (la circulation sanguine cérébrale ralentit) ou d’un problème neuronal (baisse de l’activité des neurones, elle aussi généralement liée au ralentissement de la circulation sanguine).

Il a néanmoins été mis en évidence que le système endocannabinoïde interagit directement avec notre système nerveux central et donc, par ce biais, sur les migraines ophtalmiques. Un niveau insuffisant d’endocannabinoïdes pourrait entre autres entraîner une plus forte sensibilité à la douleur, notamment migraineuse.

Certains scientifiques s’interrogent donc sur la capacité du CBD et d’autres cannabinoïdes non seulement à réduire la douleur causée par les migraines ophtalmiques, mais également à peut-être limiter les auras.

Comment utiliser le CBD pour lutter contre le mal de tête?

huile cbd contre le mal de tête min

Par voie sublinguale, l’huile CBD agit rapidement et durablement

En France comme dans la plupart des autres pays européens, le cannabis médical en est encore à ses balbutiements. Pour certains d’entre eux, il n’est tout simplement pas à l’ordre du jour. Pour d’autres, il est autorisé sous des conditions encore tellement précises que son accès est extrêmement difficile. En France en tout cas, le traitement du mal de tête et des migraines n’est pas évoqué.

Le CBD, un cannabinoïde également reconnu pour ses effets anti-inflammatoires et analgésiques est quant à lui parfaitement légal et facile à se procurer, notamment sur la boutique Weedy.fr. Nous mettons par ailleurs un point d’honneur à ne vous proposer des produits dérivés du cannabis parfaitement légaux, d’excellente qualité et régulièrement testés par des organismes tiers.

Le rôle des terpènes contre le mal de tête semblant important, nous vous conseillons par conséquent de plutôt vous tourner vers des produits au CBD à spectre large ou complet afin de profiter des actions combinées des cannabinoïdes, des terpènes et des flavonoïdes. Nos huiles de CBD à spectre complet et extraites de chanvre biologique sont particulièrement indiquées pour cela.

Idéalement, privilégiez une consommation par voie sublinguale. Très simple et saine, elle consiste à placer le dosage de CBD souhaité directement sous la langue, de patienter environ 30 secondes puis d’avaler. Les principes actifs de votre huile de CBD peuvent ainsi passer plus rapidement dans votre organisme, pour des effets marqués et rapides. Le temps varie selon les individus, mais vous devriez commencer à sentir les effets de l’huile de CBD contre votre mal de tête en une vingtaine de minutes.

Les autres produits au CBD contre la migraine

Les huiles CBD, bien que plébiscitées par les consommateurs, ne sont pas les seuls produits dérivés du cannabis légal capables d’agir sur la migraine. En fait, tout produit contenant suffisamment de cannabidiol (de bonne qualité, évidemment), est susceptible d’avoir une action sur le système endocannabinoïde. Ce système, que tous les mammifères possèdent dans leur organisme, est en effet la raison pour laquelle nous réagissons aux cannabinoïdes. Si, pour une raison ou pour une autre (goût notamment), vous ne souhaitez pas utiliser d’huile CBD ou tout simplement utiliser un produit complémentaire, les infusions sont une excellente alternative.

Les infusions de chanvre CBD sont ainsi les plus douces et s’utilisent comme une infusion classique. Plus concentrées, les fleurs de CBD et résines CBD sont gorgées de cannabinoïdes, pour des effets plus marqués. Pour profiter de leurs effets contre les migraines, il est conseillé de les infuser avec de la matière grasse (lait entier par exemple). Le CBD est en effet liposoluble (il se mêle au gras, mais très mal à l’eau) et ne sera pas assimilé par le corps sans cela.

Pour des raisons de santé évidentes, il est de l’avis général de ne pas fumer de CBD, une pratique par ailleurs interdite. SI et seulement si vous vapotez déjà, la vape au CBD est une option bien moins nocive, mais toutefois peu appropriée au soulagement d’une migraine.

Demandez des avis sur le CBD contre la migraine

Si vous souhaitez utiliser le CBD contre la migraine, il est vivement conseillé de demander l’avis de votre médecin traitant ou, tout du moins du pharmacien ou du conseiller de la boutique dans laquelle vous achetez votre cannabidiol.

Ce professionnel sera à même de vous conseiller sur le produit le plus adapté à votre situation particulière et de vous aider à trouver le bon dosage.

N’ayez pas non plus peur de demander des avis sur le CBD contre les maux de tête autour de vous : au moins 10% des français prennent du CBD, pour des raisons diverses et variées. Vous connaissez forcément quelqu’un qui en prend régulièrement ou l’a déjà essayé !

Profitez également des avis de nos clients. Chaque fiche produit de notre boutique en ligne possède en effet une zone réservée aux commentaires. Vous y trouverez des avis sur les utilisations faites du produit, ses effets, arômes et même des informations sur la qualité de la livraison !

Le CBD peut-il provoquer un mal de tête ?

Nous l’avons évoqué un peu plus haut, l’un des grands avantages du CBD pour lutter contre le mal de tête est d’avoir pas ou en tout cas très peu d’effets secondaires, surtout lorsqu’on les compare à ceux des traitements conventionnels comme les antidouleurs, les anti-inflammatoires ou encore les opioïdes.

Il existe cependant quelques effets secondaires mineurs au CBD, incluant un risque, certes minime mais néanmoins existant, de nausées et de… maux de tête.

Il est alors important de préciser que non seulement ces effets secondaires sont rares, mais en plus qu’ils ne se manifestent généralement qu’en cas de très haute dose de CBD.

Si vous constatez l’apparition de nausées ou de maux de têtes inhabituels lorsque vous consommez du CBD, essayez de réduire le dosage, par exemple en prenant une quantité inférieure, en préférant une concentration plus basse pour votre huile de CBD (nous vous en proposons en 5%, 10%, 15% et 20% pour convenir à tous les besoins) ou tout simplement en espaçant davantage les prises.

Ainsi, une fois le bon dosage trouvé, vous devriez être à même de profiter des effets du CBD contre le mal de tête, à la fois pour prévenir l’apparition des crises et pour soulager leur intensité lorsqu’elles apparaissent malgré tout.

Partagez: