Vaporiser ou fumer du cannabis CBD : le match ultime

Vaporiser ou fumer, telle est la question du jour. Légalement, la réponse est claire : il est interdit de fumer du cannabis, y compris sous sa forme légale riche en CBD. Pour autant, selon les chiffres de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), 5 millions de français fument chaque année au moins une fois du cannabis. En dehors de la simple considération légale, le débat visant à déterminer qui du vaporisateur de weed ou de ce bon vieux joint est le plus sain, le plus pratique et le plus intéressant en considération des effets produits. À y regarder de plus près, il n’y a pas vraiment match. Voici pourquoi.

vaporiser du cannabis est plus sain et légal min
Vaporiser ou fumer : comment tirer le meilleur du cannabis CBD ?

Fumer un joint ne fait de mal à personne ?

Les amateurs de fumette vous le diront tous ou presque : fumer du cannabis, CBD ou non, a un côté convivial que les autres modes de prise n’ont pas. En fait, trois avantages principaux sont mis en avant par ses défenseurs :

  • Fumer du cannabis est extrêmement simple: cela ne demande presque pas de matériel (un grinder et des feuilles a minima) et l’investissement est moindre. Bien utiliser un vaporisateur de Weed n’est cependant pas très difficile non plus…
  • Il s’agit d’un acte social, permettant le rapprochement et la convivialité.
  • Les effets sont prétendus plus forts.

Sur ce dernier point, la science n’est pas d’accord, nous y revenons dans un instant. Toujours est-il que cette réputation a la peau dure. Ce que ces mêmes défenseurs de la fumée détaillent un peu moins, ce sont les nombreux inconvénients et risques liés.

Inconvénients majeurs à fumer du cannabis

fumer entraine une combustion nocive min
Fumer un joint ou une cigarette transforme certains principes actifs en toxines nocives

Les 5 millions de consommateurs annuels et 1,4 million de fumeurs réguliers ont tous au moins un point commun : ils mettent leur santé en danger et, à travers le cannabisme passif, celle de leurs proches. Alors évidemment, un joint par an ne risque pas de détruire des poumons sains. Pour autant, un aspect de la fumée en particulier est à l’origine de quasiment tous les maux qu’on lui prête : la combustion.

Lorsqu’une cigarette ou un joint est fumé, la température à son extrémité peut s’élever jusqu’à 900°C. En brûlant, l’ordre et l’organisation des atomes composant les substances chimiques sont modifiés. En se débarrassant du langage scientifique, cela revient à un constat simple : la fumée entraîne la production de toxines, nocives pour la santé (celle de nos animaux de compagnies également).

En ce qui concerne le tabac, on les connait bien : il contient plus de 2500 composés chimiques, capables de se transformer en plus de 4000 toxines lorsqu’elles sont fumées. Parmi elles, au moins 70 sont cancérogènes. La weed s’en sort un peu mieux avec environ 150 toxines recensées à ce jour, dont cinq cancérogènes.

C’est précisément là qu’apparait l’intérêt du vaporisateur de weed.

Vaporisateur de weed : l’alternative gagnante

Un vaporisateur de matières végétales (weed et autres plantes séchées) fonctionne différemment qu’un joint classique. Au lieu de brûler directement la matière, il se contente en effet de la chauffer. L’aspiration faite par l’utilisateur permet ensuite de faire appel d’air : l’air chaud se déplace à travers la plante, libérant au passage ses composés actifs (cannabinoïdes, terpènes et flavonoïdes notamment) sous forme de vapeur aromatisée. C’est cette vapeur qui est inhalée par le vapoteur.

Contrairement à la fumée classique, la vapeur est beaucoup plus douce. Attardons-nous quelques instants sur ses avantages pour mieux comprendre.

Avantages de la vaporisation sur la fumée

vaporiser produit de la vapeur min
Un vaporisateur produit de la vapeur aromatisée, beaucoup moins agressive pour l’organisme

La vaporisation est meilleure pour la santé

Bien loin des 900°C de la combustion, la vaporisation s’accompagne généralement d’une température autour des 200°C. Cela a pour conséquence directe de produire beaucoup moins de toxines et donc d’éliminer ou en tout cas de largement réduire la plupart des risques liés à la cigarette et au joint. Oubliez les 150 toxines détectables dans la fumée, la vapeur en contient infiniment moins (pas plus de trois selon certaines études).

Ses effets sont plus marqués

À quantité de cannabis égale, la vapoteuse de weed permet d’inhaler une quantité de cannabinoïdes (CBD et CBG notamment) bien plus importante. On estime ainsi qu’une vapoteuse de weed permet de profiter de 95% de la quantité disponible dans la plante, contre seulement 25% pour la même variété fumée sous forme de joint. Effet secondaire direct de ce phénomène, la vaporisation est plus économique puisqu’elle permet d’utiliser une plus faible quantité de produit pour obtenir des effets équivalents.

Le vaporisateur permet le contrôle de la température

Un joint s’allume à l’aide d’une flamme de briquet ou de bougie et brûle ensuite à sa convenance, son aucun contrôle possible de la température. Le vaporisateur de weed est au contraire un dispositif intelligent, permettant de contrôler librement la température de chauffe. Dès 160°C, les cannabinoïdes sont libérés. Si vous désirez une vapeur un peu plus abondante ou intense, vous pouvez appuyer sur un simple bouton pour augmenter la température. Il est cependant recommandé de ne pas dépasser les 220°C afin de ne pas produire plus de toxines ni détériorer les cannabinoïdes plus que nécessaire.

Une meilleure conservation du goût et des arômes

Les cannabinoïdes ne sont pas les seuls à souffrir de la chaleur excessive de la combustion. C’est également vrai pour les terpènes et les flavonoïdes, principaux responsables des arômes et du goût. Grâce à la vaporisation, ils sont conservés, permettant de profiter pleinement des subtilités des variétés de cannabis cultes, et peut-être même de les redécouvrir !

Pour conclure : bilan du match Fumer Vs. Vaporiser

 

  Fumer Vaporiser
Température maximale Jusqu’à 900°C En moyenne de 160 à 220°C
Gestion de la température Fixe Contrôlable
Cannabinoïdes inhalés 25% 95%
Quantité nécessaire (à effets similaires) 3 à 4 fois plus importante 3 à 4 fois moins importante
Nombre de composés non-cannabinoïdes (toxines) Environ 150 3
Vitesse d’assimilation Rapide Rapide
Arômes Altérés Mieux préservés
Effets Marqués À quantité égale, plus marqués
Terpènes Brûlés Conservés
Odeur Intense et persistante Douce et n’imprègne pas les habits

 

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Nos Produits CBD

Best Sellers

En stock

CBD Naturel & Full Spectrum

Huile de CBD 20% Nuit - Goût Herbal

Best Sellers

En stock

Théière en verre avec infuseur en acier inoxydable et couvercle en bambou 850 ML

Plus d'articles CBD

bienfaits cbd séniors min

6 bénéfices du CBD pour les séniors

Apaisant, relaxant et décontractant, le cannabidiol (CBD) présente des effets vertueux qui semblent particulièrement adaptés au quotidien des séniors. Nous avons réuni 6 bénéfices potentiels

Retour haut de page
form1-4-popup.png

Recevez des offres exclusives

Abonnez-vous à notre newsletter

Panier
  • Aucun produit dans le chariot.