Le CBD peut-il aider les asthmatiques ?

L’asthme est une maladie pulmonaire chronique, causée par une inflammation sous-jacente des voies respiratoires. Or, on connait désormais bien les propriétés antidouleurs et anti-inflammatoires du cannabidiol (CBD). Ce second point est précisément ce qui pousse certains malades et la communauté scientifique à s’interroger sur l’intérêt du CBD pour les asthmatiques. Alors, le CBD peut-il aider en cas de crise d’asthme et, si oui, comment l’utiliser ? C’est ce que nous vous expliquons tout de suite.

CBD et asthme : le cannabidiol peut-il aider ?

asthme inflammation des poumons min

L’asthme est causé par une inflammation des voies respiratoires

Selon l’Assurance Maladie, l’asthme touche environ 4 millions de personnes en France, et en tue chaque année environ 900. Des chiffres considérables qui poussent à s’intéresser de près à la pathologie. En effet, même lorsque l’on n’est pas atteint d’asthme sévère (près de 6% des asthmatiques), ses symptômes restent largement problématiques. Parmi les plus courants, on compte une respiration sifflante, de la toux et d’autres problèmes respiratoires.

Plus précisément, deux grands types d’asthme sont à distinguer.

Principaux types d’asthme

  • Asthme intermittent: il se traduit par des crises peu fréquentes et brèves, souvent liées à un effort ou à un épisode de stress. Entre deux crises, aucun symptôme particulier n’est à déplorer.
  • Asthme persistant: il s’accompagne de symptômes persistants, comme son nom l’indique. Ils sont par conséquent présents durant les crises, mais également, plus ou moins intensément, entre les crises. L’asthme persistant se divise lui-même en trois sous-catégories.
    • Asthme persistant léger: crises une à deux fois par semaine et asthme nocturne 1 à 2 fois par mois.
    • Asthme persistant modéré: symptômes quotidiens et asthme nocturne au moins une fois par semaine.
    • Asthme persistant sévère: symptômes permanents empêchant certaines activités et asthme nocturne fréquent.

Opportunités offertes par le CBD en cas d’asthme

Plusieurs aspects sont à considérer lorsqu’il s’agit du potentiel du CBD pour les asthmatiques. Tout d’abord, et nous venons de l’évoquer, les crises d’asthme intermittent peuvent être encouragées par des épisodes de stress. Or, le CBD est largement utilisé pour ses propriétés apaisantes, permettant notamment de limiter l’influence du stress et de certains troubles anxieux. La prise de CBD pourrait donc, dans ce cadre précis, contribuer à limiter l’intensité et/ou à espacer les crises.

Une étude de 2019 [lien en anglais] a également montré que le CBD a la capacité de réduire à la fois l’inflammation des voies respiratoires et l’hyperactivité chez les souris souffrant d’asthme d’origine allergique. Si ces résultats sont confirmés chez l’humain, cela voudrait dire que le CBD peut aider les poumons à se désensibiliser des déclencheurs de l’asthme. En clair, cela signifie moins de crises et moins de symptômes.

Comment utiliser le CBD lorsque l’on fait de l’asthme ?

cbd contre l'asthme min

Extrait du chanvre industriel, le CBD peut soulager les poumons des asthmatiques

L’asthme est un problème pulmonaire, la consommation de CBD par voie orale ou sublinguale est donc la meilleure option, par opposition à une application locale (dite topique) qui ne permettrait pas d’obtenir d’effets notables dans ce cas précis. Plusieurs types de produits peuvent alors fonctionner, incluant les fleurs CBD et les résines. Le dérivé le plus pratique et donc recommandé reste néanmoins l’huile de CBD.

Prendre de l’huile CBD contre les symptômes de l’asthme

L’huile de CBD se trouve en flacon ou en gélules. Dans les deux cas, le produit est particulièrement facile à doser, à transporter, à utiliser et à conserver. Privilégiez les huiles à spectre large ou complet, permettant de profiter d’autres cannabinoïdes naturellement présents dans la plante ainsi que de ses terpènes et flavonoïdes. À quantité égale, les effets seront donc potentiellement plus marqués.

Concernant le dosage du CBD, peu d’études existent à ce sujet et il est difficile de recommander une dose générale, tant la qualité du produit, le poids de l’individu et de nombreux autres paramètres (habitudes de consommation notamment) peuvent influencer la quantité idéale. Il est, de manière générale, recommandé de commencer par un dosage faible (fiez-vous à la notice d’utilisation de votre huile CBD), puis d’augmenter petit à petit jusqu’à atteindre les effets désirés.

Avertissement : le CBD n’est pas reconnu comme un traitement en France, ni dans la plupart des pays européens. Si vous envisagez de prendre du CBD pour soulager votre asthme, assurez-vous au préalable qu’il n’existe pas de contre-indication liée à la prise de votre traitement actuel. Il est ainsi recommandé d’en parler au préalable avec votre médecin traitant, qui saura vous conseiller sur les meilleures options de traitement dans votre cas particulier.

FAQ du CBD en cas d’asthme

ne pas vapoter de cbd en cas d'asthme min

Vapoter, y compris du CBD, est déconseillé aux asthmatiques

Le CBD peut-il empirer le risque de crise d’asthme ?

Le CBD en lui-même ne semble pas pouvoir empirer le risque de crises d’asthmes. Attention néanmoins à la façon dont vous le consommez. Non seulement fumer du CBD est interdit, mais également nocif pour les poumons et les voies respiratoires. Vapoter du CBD est certes plus sain (beaucoup moins de toxines sont libérées), mais néanmoins agressif pour les poumons. Si vous êtes asthmatique, privilégiez des modes de consommation plus sains, comme la prise d’huile CBD.

Le CBD a-t-il une influence directe sur la respiration ?

Le CBD peut réduire les inflammations, notamment au niveau des poumons. Qui dit moins d’inflammation dit aussi respiration facilitée. Le CBD peut donc soulager certains problèmes respiratoires, mais rien ne permet de penser qu’il a une influence directe sur la respiration, ni le pouvoir de la rendre plus difficile (pour autant de ne pas le fumer/vapoter).

Le CBD peut-il contrarier les effets d’un traitement contre l’asthme ?

Le cannabidiol présente le grand avantage de ne pas présenter d’effets secondaires notoires. Néanmoins, en présence de médicaments, il peut parfois encourager notre organisme à les synthétiser de manière inhabituelle. Dans le cas de ces interactions médicamenteuses, le médicament en question peut soit faire « trop » effet, soit ne pas faire suffisamment effet. Pour l’instant, les médicaments contre l’asthme ne semblent pas concernés, mais il convient de parler de votre volonté de prendre du CBD à un professionnel de santé, surtout si vous êtes déjà sous traitement.

Partagez: