Le CBD est-il efficace pour lutter contre le diabète ?

En France, environ 4 millions de personnes sont diabétiques. Un chiffre important et malheureusement en hausse, notamment à cause de l’augmentation de l’obésité et d’une alimentation de plus en plus industrielle. Mais l’hypertransformation de nos aliments est loin d’être la seule responsable puisque l’hérédité joue un rôle important dans la transmission de la maladie. Aujourd’hui, le diabète se contrôle, s’ajuste grâce aux traitements, mais ne se soigne pas vraiment, au risque de complications parfois graves.

La question se pose alors légitimement : que peut une plante (le chanvre/cannabis) et, au-delà, une molécule (le cannabidiol) aux propriétés relaxantes et antiinflammatoires contre un excès de sucre dans le sang ? Plus qu’il n’y parait ! Weedy.fr vous explique ce que l’on sait du lien entre CBD et diabète et évoque les principaux espoirs reposant sur le CBD.

Diabète et CBD agissent sur des zones du corps communes

diabète excès de sucre min

En cas de diabète, notre corps ne régule plus le taux de sucre dans le sang correctement

Le diabète est une maladie chronique qui se caractérise par un excès de sucre dans le sang. On parle alors d’hyperglycémie. Normalement, après consommation de sucre, le pancréas produit de l’insuline, une hormone chargée de réguler le taux de sucre. En temps normal, l’insuline permet aux cellules de capter le sucre circulant dans le sang pour, en fonction des besoins, l’utiliser comme source d’énergie (lors d’un effort notamment) ou le stocker (dans le foie ou les cellules graisseuses). Si l’organisme ne produit pas assez d’insuline ou si sa qualité n’est pas suffisante, le sucre s’accumule. En cas d’hyperglycémie chronique (taux à jeun supérieur à 1,26g/L de sang lors de deux prises de sang consécutives), il y a diabète.

À ce jour, rien de laisse affirmer ni même envisager qu’un traitement contre le diabète à base de CBD soit possible. Néanmoins, en agissant sur notre système endocannabinoïde (SEC), le cannabidiol est capable d’agir sur différentes zones du corps. Certaines sont directement impactées par le développement du diabète, d’où les interrogations d’une partie de la sphère scientifique. D’ailleurs, les interrogations ne sont pas les mêmes selon le type de diabète considéré. Il en existe deux principaux.

CBD contre le diabète de type 1

Le diabète de type 1 est la forme la plus rare de diabète et touche principalement les enfants, adolescents et jeunes adultes. Dans ce cas, le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline et le sucre s’accumule dans le sang sans pouvoir être utilisé pour produire de l’énergie. Une étude de 2016, réalisée sur des souris, montre que le CBD consommé en quantité suffisante pourrait réduire l’inflammation du pancréas et, ce faisant, supprimer la réponse auto-immune du diabète de type 1. S’il ne s’agit pas d’une solution miracle, cela pourrait néanmoins permettre de limiter la quantité d’insuline à injecter au patient, et donc alléger un traitement relativement lourd.

CBD et diabète de type 2

Le diabète de type 2 est beaucoup plus fréquent (au moins 90% des cas). Il est quant à lui dû à une mauvaise utilisation de l’insuline par l’organisme. Son développement est très progressif, ce qui fait qu’il n’apparaît généralement qu’à l’âge adulte. Il est malheureusement de plus en plus fréquent puisque l’OMS estime que le nombre de cas de diabète de type 2 a quadruplé entre 1980 et 2014. Là encore, le pancréas est directement concerné. Le CBD pourrait donc également contribuer à limiter l’inflammation.

Dans le cadre d’un diabète de type 2, le style de vie de la personne diabétique reste cependant un facteur essentiel : une bonne alimentation, la qualité du sommeil et la réduction du stress sont autant de paramètres qui peuvent améliorer l’état général du patient. Sans pouvoir à lui seul soigner le diabète de type 2, le CBD peut donc participer à le rendre plus vivable et à ralentir sa progression. Concernant l’alimentation, il est alors recommandé de l’associer au chanvre, un superaliment notamment riche en fibres et en nutriments essentiels.

En bref : pourquoi envisager le CBD pour lutter contre le diabète ?

traitement conventionnel diabète insuline min

Entre médicaments et injections d’insuline, les traitements contre le diabète sont lourds

Rappelons-le, le CBD n’est pas un traitement contre le diabète. Pour autant, certaines propriétés de cannabidiol pourraient le rendre utile pour améliorer le quotidien des diabétiques. On récapitule :

  • Protéger le pancréas: quel que soit le type de diabète, le pancréas est impliqué dans l’évolution de l’état de santé du patient. Si les études réalisées sur les souris sont confirmés sur l’humain, alors le CBD pourrait contribuer à maintenir un niveau stable d’insuline dans le pancréas.
  • Maintenir l’équilibre du foie: lorsque le pancréas n’assure plus son rôle, le foie prend le relais pour réduire l’excédent de sucre. La graisse s’accumule alors et le foie grossit. Là encore, le CBD pourrait aider à limiter son inflammation, et donc protéger de certains effets du diabète.
  • Lutter contre les graisses et réguler l’appétit: le CBD, particulièrement lorsqu’il est associé au chanvre, est un excellent antioxydant. Il contribue alors à réguler notre appétit, puis à transformer plus facilement les graisses tout en éliminant les toxines. Le diabète entraînant des problèmes de poids, il peut également être utile à ce niveau.

Diabétiques : comment utiliser le CBD ?

huile cbd et diabète min

L’huile de CBD pourrait contribuer à mieux réguler le taux de sucre dans le sang

Il est déconseillé de fumer du cannabis CBD, pour des raisons de santé évidentes. Il existe néanmoins des modes de prise plus sains comme la voie orale (gélules à l’huile CBD, infusion de fleurs ou de résine CBD à boire telle quelle en association avec un corps gras ou en cuisine). La voie sublinguale est également conseillée.

Huile de CBD sous la langue

L’huile de CBD présente probablement le mode de prise le plus sain et présentant les meilleurs résultats. Il est en effet possible de choisir la concentration, de la stocker et de la transporter facilement. Il suffit de placer la quantité souhaitée sous la langue à l’aide de la pipette compte-goutte intégrée au flacon, de patienter 30 à 45 secondes puis d’avaler.

Partagez:

Panier
  • Aucun produit dans le chariot.