CBD et Sclérose en plaques (SEP) : améliorer le quotidien ?

Identifiée depuis plusieurs siècles et étudiée depuis la moitié du XIXe siècle, la sclérose en plaques (SEP) reste à ce jour incurable. Il existe heureusement des traitements pour ralentir sa progression et soulager les douleurs, mais rien qui ne permette encore de s’en débarrasser. Pour celles et ceux qui en souffrent, toute aide est donc la bienvenue. Qu’il s’agisse des troubles sensoriels comme moteurs dus à la SEP, le cannabidiol (CBD) semble pouvoir soulager certains symptômes et contribuer à retrouver un peu de mobilité. S’il n’est en aucun cas un traitement reconnu en France, il suscite donc des espoirs, tant de la communauté scientifique que des malades et de leur entourage.

Qu’est-ce que la sclérose en plaques et quels sont ses symptômes ?

sclérose en plaques et troubles moteurs min
La sclérose en plaques entraîne de nombreux symptômes, notamment moteurs

Notre système nerveux central, constitué de notre cerveau et de notre moelle épinière, contrôle la plupart des fonctions de notre corps. Il envoie pour cela des influx nerveux aux différentes parties de l’organisme pour leur indiquer comment réagir (bouger, sentir, penser, parler, se souvenir, etc.). C’est, en quelques sortes, notre grand « ordinateur central ».

Parfois, le système immunitaire, pour des raisons encore mal comprises, s’emballe et attaque la myéline, une gaine naturelle qui protège les fibres nerveuses. La communication est alors compromise. Au fur et à mesure que la myéline est endommagée, différents troubles sensoriels et moteurs apparaissent : c’est la sclérose en plaques.

Symptômes courants de la SEP

  • Fatigue,
  • Dépression,
  • Troubles de la vision,
  • Problèmes de concentration et de mémoire à court terme,
  • Perte d’équilibre,
  • Tremblements,
  • Vertiges,
  • Problèmes urinaires,
  • Raideur musculaire,
  • Troubles digestifs.

Traitements contre la SEP : soulager sans pouvoir guérir

traitements conventionnels sep min
Pour l’instant, la médecine conventionnelle n’a apporté aucune solution définitive à la SEP

Au moment d’écrire cet article, la SEP reste malheureusement une maladie incurable, cantonnée à des traitements se concentrant davantage sur les symptômes que sur la cause de la maladie, encore inconnue. La prise en charge de la sclérose en plaques s’appuie sur deux axes principaux :

  • Traitement des poussées : calmer les douleurs lors des crises, généralement par perfusion ou prise par voie orale de corticostéroïdes.
  • Traitement de fond : ralentir l’évolution de la maladie à l’aide de traitements médicamenteux et favoriser le bien-être du malade (luminothérapie, méditation, psychothérapie).

Consciente des limites des traitements actuels, la communauté scientifique reste concentrée sur la recherche des causes de la SEP et l’élaboration d’un traitement qui ne se contenterait pas de soulager le patient, mais serait capable de réparer la myéline endommagée. Aucune solution concrète n’a malheureusement encore vu le jour, mais pourrait arriver dans les années à venir.

En attendant, la meilleure option reste de contenir la maladie, ce que le CBD semble pouvoir contribuer à réaliser.

Opportunités du CBD dans le cas de sclérose en plaques

cbd et sep min
Le CBD est-il un espoir bien réel pour celles et ceux souffrant de SEP ?

La littérature scientifique sur l’utilisation du CBD dans le cas de sclérose en plaques est encore maigre et doit se pencher plus en détails sur des questions aussi importantes que celles des effets à long terme des cannabinoïdes sur la maladie (et le reste de l’organisme) ou d’une éventuelle utilisation du CBD en monothérapie. Nous n’en sommes pas encore là et il ne faut pas crier victoire car, comme les traitements actuels, le CBD ne peut pas soigner la maladie. Il pourrait par contre bien améliorer le quotidien de celles et ceux qui en souffrent.

Une étude de 2018 [lien en anglais] s’intéressant au potentiel du cannabis dans le cas du traitement de la SEP a ainsi notamment montré que le CBD peut contribuer à réduire plusieurs symptômes :

  • La fatigue,
  • La douleur,
  • L’inflammation,
  • La dépression,
  • La spasticité (contractions musculaires et spasmes).

En permettant de plus ou moins réduire chacun de ces symptômes, le CBD permet ainsi, par voie de conséquence, d’augmenter plus généralement la mobilité du consommateur.

Le CBD pour soulager les douleurs liées à la SEP

En se liant aux capteurs CB de notre système endocannabinoïde (SEC), le CBD peut modifier certains aspects de la neurotransmission. Ce faisant, il peut notamment contribuer à contrôler la sensation de douleur et agir sur la motricité. C’est également en agissant sur le SEC que le CBD peut contribuer à la détente musculaire. Les principales propriétés du CBD (antalgique, anti-inflammatoire, décontractant et relaxant) correspondent donc bien aux besoins qui se manifestent lors d’une crise liée à l’évolution de la sclérose en plaques.

Le CBD pour ralentir l’évolution de la SEP ?

La dégradation de la myéline caractéristique de la SEP s’accompagne d’une inflammation importante, amplifiée par la libération de cytokines qui contribuent à l’emballement du système immunitaire et à l’importance de l’inflammation. Un espoir repose alors sur le potentiel anti-inflammatoire du CBD, qui pourrait contribuer à réduire l’inflammation et ainsi ralentir la dégradation de la myéline. Des études plus approfondies sont encore nécessaires pour comprendre l’ensemble du mécanisme et, si l’action anti-inflammatoire du CBD dans le cas de la SEP est confirmée, déterminer un protocole précis (dosage notamment).

Cannabis médical et sclérose en plaques : certains pays l’utilisent déjà

En France, le cannabis thérapeutique est encore à l’étude et aucune conclusion officielle n’a été tirée à son sujet. Cela signifie que ni le cannabis ni aucun de ses dérivés, y compris le CBD, ne peut être considéré comme un traitement ou prescrit pour ses propriétés thérapeutiques. Ce n’est pas le cas partout et d’autres pays ont déjà franchi le pas dans le cadre de la sclérose en plaques. Et nous ne parlons pas seulement de pays pionniers comme les États-Unis ou le Canada.

En Europe, la Belgique et l’Angleterre recommandent notamment l’utilisation de cannabis thérapeutique (THC et CBD) dans le cas du traitement de la sclérose en plaques. Plus précisément, ces deux pays utilisent le Sativex® (pulvérisation de THC et CBD sur les muqueuses buccales) chez certains patients ne réagissant pas aux traitements classiques. Le Sativex® permet alors, chez les patients qui répondent au traitement, une amélioration de la spasticité, de la douleur, de la qualité du sommeil et du contrôle de la vessie.

En France, le Sativex® est techniquement autorisé depuis janvier 2014. Il n’est pourtant toujours pas utilisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Nos Produits CBD

Plus d'articles CBD

Retour haut de page
form1-4-popup.png

Recevez des offres exclusives

Abonnez-vous à notre newsletter

Panier
  • Aucun produit dans le chariot.