Cannabidiol ou CBD : Pourquoi ce nouveau produit fait débat ?

CBD cannabidiol légal

Le cannabidiol ou encore CBD est une molécule présente dans le cannabis. La molécule la plus connue est le THC ou Tétrahydrocannabinol. C’est cette molécule qui procure des effets psychotropes lorsque le cannabis est fumé. Les produits qui en contiennent sont donc illégaux.

Le cannabidiol ne provoque pas d’effet d’euphorie sur le corps humain à la différence du cannabis. Bien au contraire, le CBD est utilisé dans un cadre médical et possède de nombreux bénéfices sur la santé. Il est surtout consommer pour se détendre, soulager le stress, soigner les inflamations et pourrait même jouer un rôle dans le sevrage des addictions. Il pourrait également posséder des vertus anti-âge, anti-douleurs, anti-oxydantes et anti-rides. Le cannabidiol est aussi utilisé chez les sportifs pour calmer les douleurs d’après entrainement.

Il faut noter que la communauté scientifique ne possède pas encore assez de données pour clarifier ces effets. De plus amples études scientifiques objectives sont nécessaires sur le long terme.

Il se consomme sous différentes formes :

  • Huiles
  • Infusion
  • Gélules
  • Liquides à vapoter
  • Cristaux à dissoudre dans une boisson ou un plat
  • Crèmes et baumes
  • Fleurs de chanvre

A l’inverse du THC, le CBD ne provoque aucune dépendance et n’est pas nocif pour la santé.

CBD-formule

Les raisons du débat autour du cannabidiol (CBD)

Depuis le début de l’année 2018, des dizaines de boutiques proposant du cannabidiol (CBD) ont ouvert leurs portes un peu partout en France. Que ce soit à Paris, à Marseille, à Grenoble, à Caen, à Besançon, ou encore à Reims, les magasins de CBD ont connu un grand succès dès leur ouverture. Le CBD a été médiatisé comme du cannabis light ce qui a largement contribué à l’effet de mode mais également a entraîné une certaine ambiguïté.

Depuis le début du mois de juillet 2018, les commerçants en question ne sont plus aussi sereins. Plusieurs magasins ont été perquisitionnés, et leurs propriétaires placés en garde à vue, puis relâchés. Car la loi française n’est pas claire vis-à-vis de ce nouveau produit.

A ce jour, l’agence national de sécurité du médicament (L’ANSM) considère que le cannabis est illégal dans son ensemble . L’agence ne fait pas de distinction entre le CBD et le THC. Pourtant, en France, c’est la consommation de THC qui est interdite.

Article R. 5132-86 du code de la santé publique dispose que « sont interdits la production, la fabrication, le transport […] de cannabis, de sa plante et de sa résine, des produits qui en contiennent ou de ceux qui sont obtenus à partir du cannabis, de sa plante ou de sa résine ».

Cependant, en Europe et lors d’une utilisation thérapeutique, les variétés de chanvre dont le taux de THC est inférieur à 0.2% peuvent être cultivées et distribuées. C’est le cas du cannabidiol. Il y a donc contradiction entre des textes européens et Français.

Les principales raisons du débat autour du CBD en France sont :

  • Le flou juridique
  • La traçabilité

En effet, en France, il n’existe aucun texte de loi qui interdit ou légalise précisément la vente de cannabidiol. Nous sommes dans un vide juridique. A ce jour, les premiers entrepreneurs qui ont commercialisé du cannabis sans THC sont des avant-gardistes qui profitent de ce vide juridique.

Il se pose aussi le souci de la traçabilité. La vente de cannabidiol est très difficile à suivre et le respect de la limite à 0.2% de THC est aussi difficile à contrôler. Certains revendeurs peuvent très bien se servir de leur commerce pour vendre illégalement du cannabis.

Dans le doute, et dans l’attente de pouvoir éclaircir la loi, le gouvernement a décidé courant 2018 de faire fermer les commerces physiques qui vendent du cannabidiol. Cela ne s’applique donc pas au commerce en ligne comme Weedy.

Explications en images :

Le débat pourrait bientôt être clos. L’ANSM rendra bientôt son rapport sur le cannabis thérapeutique. Ainsi le vide juridique qui entoure la commercialisation du CBD en France disparaîtrait.

Ce qu’il faut retenir 

  • Toutes les variétés de chanvre autorisées à des fins industrielles et commerciales sont réglementées et figurent sur une liste.
  • Quelle que soit la variété, les fleurs ou feuilles de chanvre ne sont pas autorisées à la commercialisation. Seules les graines et les fibres peuvent être utilisées.
  • Les fabricants et vendeurs de produits contenant du CBD n’ont pas le droit de lui revendiquer des vertus thérapeutiques ou d’indiquer qu’il s’agit d’un médicament.
  • Il est également interdit de faire de la publicité de vertus thérapeutiques du CBD sauf médicaments autorisés par l’ANSM ou la Commission européenne.
  • Les produits à base de CBD ne doivent pas contenir de THC, quelle que soit la quantité. En effet, lorsque l’on parle de taux de 0.2% de THC, il s’agit d’un seuil de présence dans la plante elle-même et non dans le produit fini.

C’est sur ce dernier point que les commerçants physiques proposant du cannabidiol ont pu avoir des soucis avec la justice française. Beaucoup de ces “coffee-shops” mettaient en avant la teneur faible en THC dans leurs produits (inférieure à 0.2% donc) et non dans la plante elle-même. Nous le rappelons, en France, la présence de THC dans les produits finis est interdite.

Les garanties de Weedy

Weedy est une marque de l’entreprise Nature Verte SPRL basée en Belgique. Tous les produits proposés sur Weedy respectent bien tous ces points juridiques en France et dans l’Union Européenne. Tous nos produits font l’objet d’analyses rigoureuses par différentes méthodes (chromatographie gazeuse, chromatographie sur couche mince) afin de certifier que le taux de THC est inférieur à 0,2%.

Sur Weedy, nous proposons du CBD sous la forme d’e-liquides, de pollen ou de fleurs. Attention, toutes nos fleurs et résines de cannabis CBD ne sont pas destinées à la consommation. –> Voir nos produits.

Nos produits sont emballés et scellés sous vide dans des enveloppes neutres afin de vous garantir une discrétion maximum. Ils sont livrés en 72h, dernier délais et vous n’aurez aucun souci de douane car les produits sont envoyés directement depuis le pays de l’acheteur. Nous vous garantissons des produits 100% légaux vis à vis de la loi européenne et de qualité.

En cas de non conformité d’un produit vendu, il pourra être retourné à la société Weedy qui le reprendra, l’échangera ou le remboursera. Toutes les réclamations, demandes d’échange ou de remboursement doivent s’effectuer par voie électronique à l’adresse suivante : sav@weedy.fr, dans un délai maximal de trente jours après livraison.

La vente des produits présentés sur le site Weedy est strictement interdite à toute personne mineure âgée de moins de 18 ans. Tous les produits portant la mention “Cannabis CBD” dans leur dénomination, sont des fleurs destinées à la décoration. Il ne doivent pas être fumés ou consommés. Weedy ne pourra être tenu responsable du mauvais usage fait de ses produits.

Site web utiles : 

 

Panier Article supprimé. annuler
  • Aucun produit dans le chariot.