Quelles différences entre le CBD et le THC ?

Dans l’éternel combat, CBD vs THC, faisons le point. La caricature veut que le THC soit l’enfant terrible du cannabis. Le CBD, au contraire, serait à l’origine des bienfaits qu’on lui prêt. Des recherches plus poussées prouvent en fait que, malgré des effets totalement distincts, les différences entre CBD et THC sont plus subtiles qu’il n’y parait.

Les cannabinoïdes, des molécules encore mal connues

Le cannabis est au centre de nombreux débats et tout le monde ou presque a un avis tranché sur son utilisation. On le connaît pourtant encore mal. Ce que l’on sait est que sa structure moléculaire est complexe. Au moins quatre-vingt-cinq cannabinoïdes différents ont déjà été recensés. Il s’agit de molécules, ou plus précisément d’acides, exclusifs à la plante de chanvre. Ces substances chimiques très différentes des unes des autres agissent sur certains récepteurs du corps humain, provoquant des effets que l’on connaît plus ou moins.

Parmi les cannabinoïdes les plus connus, on retrouve bien sur le THC dont le nom complet est delta-9-tétrahydrocannabinol. Il est la molécule naturellement la plus présente dans les plants de cannabis sativa. On lui doit notamment son effet psychoactif, c’est-à-dire planant. Face au THC, on oppose généralement le CBD, ou cannabidiol. Parfois surnommé cannabis thérapeutique grâce à ses effets calmants, il est le second cannabinoïde le plus étudié après le THC.

Avoir plus de recul sur des recherches à plus grande échelle permettra de mieux appréhender les effets et différences entre le CBD et le THC. L’allongement de la liste des pays autorisant l’usage du cannabis va permettre à de nombreuses nouvelles études de voir le jour. Beaucoup de regards se tournent à cet égard vers le Canada, premier grand pays occidental à avoir pleinement légalisé le cannabis, et ce, pour un usage médical et récréatif.

CBD vs THC : une différence moléculaire

CBD vs THC

Pas de différences entre le CBD et le THC au niveau de la composition chimique

Lorsque l’on étudie en détails les molécules de CBD vs THC, on se rend vite compte que leur structure est très proche. Leur composition chimique est en effet exactement la même. Une molécule de THC et une molécule de CBD possèdent chacune 21 atomes de carbone, 3 atomes d’hydrogène et deux atomes d’oxygène. La seule contradiction, apparemment infime, repose dans l’arrangement de ces atomes entre eux et plus particulièrement la position d’un seul atome d’hydrogène. À échelle humaine, cela semble possible à ignorer. Dans les faits, les différences provoquées par le changement de position de cet atome sont immenses.

Le scientifique à l’origine de l’isolement de la molécule de THC se nomme Raphael Mechoulam. Une année plus tôt, en 1963, ce chercheur israélien réussissait déjà à déterminer la structure du cannabidiol, alors seulement isolé. Grâce à lui et ses équipes, les différences entre CBD et THC ont pu être mieux comprises, notamment concernant leurs effets respectifs.

Le corps humain dispose d’un système endocannabinoïde. Identifié dans les années 1990, il contient deux types de récepteurs : les CB-1 et les CB-2. Les premiers sont présents dans certaines zones de notre cerveau alors que les autres sont répartis entre notre système immunitaire et notre système nerveux. À cause de leur différence moléculaire, le THC et le CBD n’interagissent pas de la même manière avec ces récepteurs. La différenciation de leurs effets réside donc principalement dans ce petit détail.

Les différents effets entre CBD et THC

Le THC a un effet psychoactif que n'a pas le CBD-min

Le THC fait perdre le contrôle à son consommateur, ce qui n’est pas le cas du CBD

Le THC nous fait donc planer. Il fait partie des tétrahydrocannabinols, listés comme stupéfiants et donc strictement interdits par la loi. Il est le principal responsable de ce que l’on appelle consommation récréative du cannabis, qui est totalement interdite par la loi française.

Le CBD serait quant à lui un calmant et un sédatif. Le cannabidiol est en effet un cannabinoïde dont certains effets sont reconnus, mais encore méconnus. Cette absence de données scientifiquement prouvées le place encore comme un outsider dont les bienfaits apparents ne suffisent pas à l’élever au rang médecine conventionnelle. Le CBD n’est cependant pas psychoactif et donc pas listé comme stupéfiant. Il n’est par conséquent pas illégal.

Les différences entre le CBD vs THC se manifestent donc principalement au niveau de leurs effets. Certaines études laissent cependant penser que les deux molécules seraient plus complémentaires qu’attendu. Le CBD semble ainsi ralentir, et même contrebalancer les effets du THC. Son effet calmant permettrait par exemple de limiter le sentiment d’angoisse parfois provoqué par la prise de tétrahydrocannabinol. Ces études, nécessitant encore un approfondissement, semblent même démontrer que le CBD limite le sentiment d’addiction et pourrait, à dosage adéquat, agir comme substitut pour se libérer de la sensation de manque. Les différences entre CBD et THC, au lieu de les opposer, augmentent au contraire leur complémentarité.

CBD légal Vs THC illégal ?

CBD et THC pas de différences visibles sur la plante de chanvre

Au niveau du plant de chanvre, rien ne permet d’évaluer les différences entre CBD et THC

Une régulation très stricte régit l’utilisation du THC. En France, son interdiction est claire et il figure sur une liste rassemblant les différents stupéfiants. Aucune action addictive n’a cependant été reconnue au CBD. Le cannabidiol n’est donc pas un stupéfiant. Il ne rend a priori pas dépendant et ne contient pas non plus de substances toxiques. Il faut toutefois, comme pour tout autre végétal, s’assurer de son mode de production pour éviter une contamination à des substances chimiques externes telles que des pesticides.

Dire que le THC est illégal et le CBD est légal est donc prendre un raccourci un peu rapide. Au niveau légal, il existe pourtant bien des différences entre le CBD et le THC. La loi européenne stipule en fait que les plants dont la teneur en THC est inférieure à 0,2% sont des plants légaux. Ce sont ces mêmes plants, et seulement eux, qui permettent la création de produits à base de CBD. Les produits à forte teneur en CBD vendus en France peuvent donc être considérés comme du cannabis sans THC. C’est ce qui vaut au CBD son surnom de cannabis légal. Malgré un cadre légal parfois flou, l’Union européenne s’intéresse de plus en plus aux questions liées au cannabidiol. Elle réfléchirait même à des solutions pour développer le secteur du cannabis. Egalement, on trouve aujourd’hui du CBD sans aucune trace de THC : le Cannabis America.

Nous nous trouvons donc aux débuts de la découverte des possibilités offertes par les cannabinoïdes. Les recherches scientifiques continuent d’apporter des réponses quant à leurs effets. La légalisation du cannabis dans certains pays, notamment au Canada qui autorise CBD et THC, devrait permettre à la science de faire des progrès considérables quant à la recherche sur le cannabis.

Un intérêt à associer CBD et THC ?

Plutôt que de sans cesse évoquer le match CBD Vs. THC, il peut au contraire être intéressant de les considérer ensemble, pour leurs propriétés spécifiques et complémentaires. Mais, dans ce cas, considérer l’association des deux cannabinoïdes aurait-il plutôt pour objectif de permettre au THC d’augmenter les bienfaits du CBD ou au CBD de limiter les désavantages du THC ? Potentiellement, les deux.

Le THC pour maximiser les effets du CBD

Si vous vous intéressez au cannabis et ses dérivés, vous avez peut-être déjà entendu parler de l’effet d’entourage. Pas encore tout à fait bien compris, il semble pourtant induire qu’un cannabinoïde seul n’est pas aussi efficace qu’un cannabinoïde dans son environnement naturel. Ainsi, le CBD seul aurait des effets moins larges et prononcés que lorsqu’il est accompagné des autres terpènes, flavonoïdes et cannabinoïdes présents dans le chanvre. Cela inclut logiquement le THC. En combinant CBD et THC, le potentiel d’effets serait ainsi plus large qu’en ne consommant qu’un isolat de CBD. Pourtant, nous l’avons évoqué un peu plus haut, le THC est loin de n’avoir que des effets bénéfiques sur l’organisme. Ce qui nous amène à notre seconde interrogation.

Le CBD pour limiter les inconvénients du THC

Autre plateau de la balance, si le THC peut potentiellement encourager l’action du CBD, ce dernier semble également pouvoir compenser certains effets indésirables du THC. Plus précisément, certaines études évoquent une certaine capacité du CBD à inhiber ou en tout cas à réduire l’action du THC sur l’organisme, notamment ses effets psychoactifs et son caractère addictif. C’est entre autres pour cette raison que le CBD est souvent recommandé à celles et ceux qui souhaitent arrêter de fumer du cannabis.

Loin d’encourager la consommation de THC, l’effet d’entourage et la complémentarité des deux cannabinoïdes encouragent cependant à repenser le débat CBD Vs. THC, un débat qui émergera peut-être dans la sphère publique au moment de considérer le cannabis médical en France.

Pour conclure : CBD Vs. THC

 

CBD

THC

Origine Cannabis sativa Cannabis sativa
Légal Oui Non
Taux maximal autorisé 100% (concentrés) 0,2% (passage prévu à 0,3%)
Psychoactif Non Oui
Addictif Non Oui
Formule chimique C21H30O2 C21H30O2
Effets principaux Relaxation, décontraction musculaire, réduction du stress, réduction de certaines douleurs High, euphorie, relaxation, faim, anxiété, trouble de la mémoire à court terme
Produits principaux Huile CBD, résines et pollens, e-liquides CBD, fleurs CBD, infusions de chanvre Beuh, haschisch
Utilisations principales Application locale, prise par voie orale, vaporisation, infusion Joints, cuisine
Recherché par les tests de dépistage (salive, sang, urines). Non Oui

THC Vs. CBD : questions courantes

Est-il possible de distinguer du cannabis CBD de marijuana à l’œil nu ?

Il est très difficile, voire impossible, de distinguer du chanvre CBD de cannabis THC issu du marché noir à l’œil nu. Si une tête qui n’est ni flétrie, ni moisie et propose de beaux trichomes bien collants est généralement le signe d’une herbe de qualité, cela ne dit pas grand-chose de sa teneur en THC ou CBD. En cas de doute, il est nécessaire de procéder à une analyse d’au moins un échantillon du produit.

Le THC et le CBD ont-ils la même odeur ?

Un cannabis de qualité doit sentir bon. Cette odeur florale, fruitée ou sucrée selon les variétés est cependant avant tout l’œuvre des terpènes et des flavonoïdes. Ces derniers ne sont pourtant pas propres au cannabis et on les retrouve dans la plupart des espèces végétales (fruits, légumes, fleurs, etc.). Au final, le THC et le CBD n’ont pas d’odeur particulière. Il est donc impossible de les reconnaître au nez.

Le THC et le CBD sont-ils les deux seules molécules du cannabis provoquant des effets sur l’humain ?

Non et loin de là. Le THC et le CBD ne sont que deux cannabinoïdes parmi plus d’une centaine. Si certains d’entre eux sont bien connus comme le CBG (cannabigérol), le CBC (cannabichromène) ou encore le CBN (cannabinol), de nombreux autres sont encore à découvrir et à étudier. Le THC et le CBD restent cependant de loin les plus connus et les plus présents dans le cannabis à l’état naturel. Les autres sont présents en quantités plus ou moins anecdotiques, ce qui explique qu’on en parle (beaucoup) moins et qu’ils soient également moins présents sur le marché. Sans compter que tous n’ont pas forcément des effets aussi intéressants que ceux du CBD.

Comment séparer le THC du CBD ?

Le THC et le CBD sont deux cannabinoïdes naturellement produits par le chanvre. Ils ne sont donc au final que des molécules qu’il convient d’extraire pour pouvoir les isoler et en profiter indépendamment. Il existe plusieurs techniques pour extraire le THC et le CBD d’un plant de cannabis. L’extraction au CO2 est souvent préférée car plus propre que celle utilisant des solvants et conservant mieux les propriétés des cannabinoïdes que l’extraction à l’huile. Pour s’assurer de ne pas vendre de produits contenant du THC, la loi européenne impose cependant l’utilisation de plants ne contenant pas plus de 0,2% de THC. Il n’y a alors plus besoin de séparer le THC du CBD.

Les médicaments au cannabis contiennent-ils du THC ou du CBD ?

Potentiellement les deux. Il existe en effet des médicaments contenant du CBD, d’autres contenant du THC et certains associant les deux molécules pour profiter de leurs effets combinés. Le cannabis thérapeutique n’est pas autorisé en France, trois traitements différents utilisant des cannabinoïdes ont cependant d’ores et déjà été approuvés : le Sativex (contenant du CBD et du THC et utilisé contre la sclérose en plaques), l’Épidiolex (solution buvable au CBD contre l’épilepsie) et le Marinol (à base de Dronabinol, contre les douleurs neuropathiques).

Partagez: