Qu’est-ce que le HHC ? Quelle différence avec le CBD ?

Dans la jungle des cannabinoïdes (il en existe plus d’une centaine), on connait désormais bien le vertueux CBD et le psychoactif THC. On se familiarise également petit à petit avec le CBG, le CBN ou encore le CBC. Celui qui attire toute l’attention du marché en ce moment est néanmoins tout autre et encore largement méconnu du grand public. Lui, c’est le HHC, pour hexahydrocannabinol. Très bien, mais qu’est-ce que le HHC, quels sont ses effets et, surtout, quelles sont ses différences avec le CBD ? Les réponses à toutes vos questions dans ce portrait haut en couleurs du HHC !

Qu’est-ce que le HHC (hexahydrocannabinol) ?

hhc cannabinoïde dérivé du cannabis min

Le HHC est un dérivé du cannabis souvent créé en laboratoire

Parlons un instant cuisine. Vous allez voir, ce n’est pas du tout hors sujet. On vous explique : dans l’industrie alimentaire, le procédé dit d’hydrogénation est largement utilisé, notamment pour transformer l’huile végétale (liquide) en margarine (sorte de beurre). Eh bien, c’est précisément ce procédé qui permet de créer le HHC, cette fois à partir de THC.

Plus précisément, c’est en 1944 que le chimiste américain Roger Adams a eu l’idée d’ajouter des atomes d’hydrogène au THC, dans le but de stabiliser la molécule et de la rendre moins sensible à la chaleur. En effet, une fois chauffé, le THC subit ce que l’on appelle une décarboxylation, qui transforme en partie sa composition et donc ses effets.

Le HHC, hexahydrocannabinol sous sa forme longue, est donc une molécule de THC à laquelle on a ajouté de l’hydrogène. Il est présent naturellement dans le chanvre, mais seulement sous forme de traces. Plus souvent, il s’agit d’un THC de synthèse, créé en laboratoire.

HHC, THC, Delta 8, 9 et 10 : quelles différences ?

Le HHC est une forme hydrogénée du THC. Le delta-8, le delta-9 et le delta-10 sont quant à eux des variantes du THC, dont la composition chimique est très légèrement différente. D’ailleurs, lorsqu’on ne précise rien, parler de THC revient généralement à parler de delta-9-THC, la forme la plus courante. Il s’agit tout simplement d’un abus de langage, par souci de simplification. Il existe quelques différences entre ces versions analogues, qui mériteraient néanmoins un article à elles seules. Dans tous les cas, ce sont les effets produits qui varient. Revenons donc au HHC et à ses effets sur l’organisme.

Quels sont les effets du HHC ?

produits au hhc min

Des produits au HHC sont disponibles sur le marché, attention à leurs effets

Créé dans les années 1940, le HHC reste un cannabinoïde peu étudié et donc aux effets relativement méconnus. Les quelques études à son sujet se contredisent par ailleurs, certaines l’estimant deux fois moins fort que le THC, d’autres beaucoup plus puissant, notamment contre les douleurs. Une liste d’effets, à prendre avec précaution, semble néanmoins se dessiner :

  • Action antidouleur,
  • Stimulation de l’appétit,
  • Hallucinations,
  • Gain d’énergie,
  • Sentiment d’euphorie,
  • Modification de l’humeur (positivement ou négativement selon les consommateurs),
  • Altération de la perception du temps,
  • Augmentation de la température corporelle.

L’espoir de bienfaits thérapeutiques ?

Le HHC n’est réellement étudié que depuis quelques années. L’espoir d’être utilisé médicalement reste néanmoins l’une des motivations principales des scientifiques à son sujet. Sa capacité à agir contre la douleur, évoquée par une étude de 2007, est certainement l’un de ses aspects suscitant le plus d’espoirs. Une autre étude met en avant le potentiel de certains analogues du HHC de bloquer la croissance des cellules tumorales dans le cadre du cancer du sein. Il ne s’agit néanmoins que de résultats obtenus en laboratoire, sur des modèles animaux.

Effets secondaires du HHC

Dérivé direct du THC, le HHC possède des effets secondaires similaires, notamment dus au fait que les deux cannabinoïdes sont psychoactifs (ils font planer). Le HHC peut ainsi entre autres entraîner des épisodes de paranoïa et d’anxiété, des vertiges et des troubles du sommeil. Il a également tendance à rendre la bouche pâteuse et les yeux rouges.

HHC Vs. CBD : différences entre les deux cannabinoïdes

Finalement assez proche du THC, le HHC est également proche chimiquement du CBD (cannabidiol), mais très différent au niveau des effets. Sur bien des aspects, le CBD et le HHC sont donc antagonistes. Ils se complètent plus qu’ils ne se ressemblent. Si vous recherchez à vous détendre ou à lutter contre la douleur à l’aide d’un dérivé du cannabis, le CBD est beaucoup plus recommandé puisque non-psychoactif, quasi-dénué d’effets secondaires et parfaitement légal. La boutique CBD Weedy.fr vous propose des dérivés de qualité, tous strictement sélectionnés, testés et légaux selon la législation européenne.

  HHC CBD
Structure chimique C21H32O2 C21H30O2
Psychoactif (effets planants) Oui Non
Risque d’addiction Oui Non
Légal Pas vraiment Oui
Naturel Traces à l’état naturel (plutôt un THC de synthèse) Oui
Effets Antidouleur, stimulateur d’appétit, modificateur d’humeur, perturbateur des repères temporels Nombreux effets thérapeutiques : antidouleur, régulateur d’anxiété, anti-nauséeux, neuro-protecteur, apaisant, régulateur de sommeil
Effets secondaires Hallucinations, paranoïa, anxiété, vertiges, troubles du sommeil, bouche pâteuse, yeux rouges Peu d’effets secondaires et principalement à haute dose (bouche sèche, diarrhée, nausées, somnolence)
différence hhc cbd min

Le cannabidiol, par exemple sous forme d’huile CBD, est plus sain que le HHC et ne fait pas planer

Tout savoir sur le HHC : mini-FAQ

Le HHC fait-il planer ?

Oui. On connait encore peut les effets exacts du HHC. Il semble moins fort que le THC et l’effet planant serait plutôt du côté de l’énergie et non de la léthargie parfois entraînée par le cannabis. Il est néanmoins clair que le HHC peut faire planer.

Le HHC est-il légal ?

La loi française, comme la loi européenne, ne fait pas clairement mention du HHC. Sur le papier, il n’est pas exactement illégal. Pourtant, ses effets étant très proches de ceux du THC, dont il est de toute façon un dérivé, il est plus que probable qu’un tribunal se positionne en défaveur de la consommation de HHC en cas de procès.

Peut-on être positif à un dépistage anti-drogue à cause du HHC ?

Les tests de dépistage (salivaire, urinaire, de sang) ne recherchent pas directement le HHC. Sa structure moléculaire est cependant très proche de celle du THC et certains des composés qui résultent de sa métabolisation sont les mêmes. C’est notamment le cas du THC-COOH, produit à la fois par le THC et le HHC et recherché lors de tests anti-drogue. Il existe donc des risques en cas de contrôle après consommation de HHC. Le CBD n’est quant à lui par recherché.

Partagez: