BLACK FRIDAY CHEZ WEEDY -50% sur TOUT* avec le code BLACKWEEDAY50 – Livraison offerte à partir de 30€

BLACK FRIDAY CHEZ WEEDY -50% sur TOUT* avec le code BLACKWEEDAY50 – Livraison offerte à partir de 30€

[INFOGRAPHIE] Les chiffres clés du marché du CBD en France

Depuis l’explosion du marché du CBD en France en 2018, on entend tout (et parfois n’importe quoi) à son sujet. Il faut dire que, si le succès du cannabidiol est certain, il n’est pas toujours facile de mesurer son importance. C’est notamment le cas en ce qui concerne les bénéfices qu’il permet de dégager et le type de consommateurs concernés. Plus le temps passe néanmoins et plus les études à son sujet sont nombreuses. Nous avons réunis en une infographie tous les chiffres clés à connaître pour bien comprendre le marché du CBD en France… et ses opportunités !

marché du cbd en france infographie weedy web

Information au lecteur : les chiffres et statistiques utilisés dans cet article sont issus de plusieurs études et sondages, notamment menés en France et aux États-Unis. Ils sont rassemblés ici.

CBD en France : un marché à 1,5 milliard d’euros ?

Le poids du marché du CBD, en France comme ailleurs dans le monde, est encore difficile à évaluer. Selon les études, les chiffres varient en effet assez largement. Ainsi, le marché mondial du CBD génèrerait 3 milliards d’euros chaque année selon certains, quand l’OFDT (l’Observatoire français des drogues et toxicomanies) évoque 9 milliards d’euros par an pour la seule Europe… mais en considérant le cannabis dans sa globalité, ce qui n’est forcément pas comparable.

Néanmoins, tous s’accordent à dire que la France ne joue encore qu’un rôle très secondaire sur le marché européen (12% du marché mondial). Si à l’heure actuelle l’Allemagne et le Royaume-Uni se taillent la part du lion en ce qui concerne les revenus du CBD, le potentiel français est bien là. Certains experts estiment ainsi que le marché du CBD pourrait rapporter jusqu’à 1,5 milliard d’euros par an à la France d’ici quelques années. Pour cela, il faudrait pourtant que l’État arrête de freiner des deux pieds.

L’essai clinique en cours jusqu’en 2023 permettra peut-être de finalement tirer avantage du cannabis thérapeutique. Certaines zones d’ombre sur la loi, notamment vis-à-vis de la volonté du gouvernement d’interdire la commercialisation des feuilles et fleurs de CBD, doivent également encore être éclaircies.

70% des consommateurs de CBD seraient des hommes

On se demande souvent qui sont les consommateurs de CBD, avec parfois en tête le stéréotype du fumeur de joint, plutôt jeune et un peu hippie. Ces clichés sont pourtant loin de la réalité. Mais alors, qui est le consommateur type de CBD ? Déjà, il s’agit d’un public plutôt masculin avec 70% d’hommes consommateurs contre 30% de femmes. La tranche d’âge concernée est cependant beaucoup plus étalée qu’on ne pourrait le penser, avec 53% des consommateurs de CBD qui ont moins de 35 ans et 47% qui ont 35 ans ou plus, dont 19% sont au-dessus de 45 ans.

Enfin, avec 10% de personnes qui ont déjà au moins essayé le CBD, la France se place assez largement en-dessous de la moyenne européenne, déjà à 16%, ce qui permet d’entrevoir une belle marge de progression pour le marché du CBD français.

Top 3 des motifs d’utilisation du CBD

En France, les données publiques sont encore maigres pour comprendre les attentes précises des consommateurs en termes d’utilisation du CBD. Il faut donc se tourner vers les États-Unis. Un grand vainqueur se détache alors très largement puisque 40% des consommateurs de CBD déclarent l’utiliser pour lutter contre des douleurs. Loin derrière, mais avec tout de même 20% des suffrages, vient la lutte contre l’anxiété puis, à 11%, la volonté de mieux dormir grâce au CBD. Les problèmes de peau (acné, psoriasis, coups de soleil, etc.) et une utilisation pour les animaux de compagnie ferment quant à eux la marche avec seulement 1% des consommateurs indiquant leur accorder ce genre d’attentes.

La France est le plus gros producteur de chanvre en Europe

culture de chanvre cbd en france min
L’exception française : faire la chasse au cannabis lorsque le marché du chanvre représente des opportunités de développement énormes

On l’oublie souvent tant le Gouvernement prend régulièrement position contre le cannabis mais, avec 18.000 hectares de culture, la France est le premier producteur européen de chanvre… qui est au final la même plante avec un taux de THC régulé. Au rang mondial, la Chine occupe la première place du podium, suivie du Canada qui n’est lui-même parvenu à dépasser la production française qu’après la légalisation totale du cannabis (médical et récréatif), en octobre 2018.

Selon certaines estimations, un hectare de chanvre cultivé promet au producteur 2.500€ de rendement par hectare, ce qui est 8 fois plus qu’un hectare de blé ! Pour l’instant, le chanvre français est largement utilisé pour des usages industriels et agricoles (cordage, paillage pour les animaux, textile, etc.). Si la situation venait à se simplifier pour les agriculteurs, le potentiel du chanvre français pourrait être revu à la hausse, expliquant en partie comment atteindre les 1,5 milliard d’euros de revenus annuels que pourrait dégager le marché du CBD en France.

51% des français favorables à la légalisation du cannabis

Enfin, pour terminer ce tour d’horizon du marché du CBD en France, il est important de revenir quelques instants sur l’opinion générale à l’égard du cannabis. Un sondage publié par l’Ifop en juin 2021 a en effet mis en lumière que, pour la première fois depuis le début de l’existence de ce genre de baromètres d’opinion, plus de la moitié des français sont favorables à la dépénalisation du cannabis. Nous ne parlons pas ici de CBD, mais bel et bien de cannabis quel qu’il soit, autant pour une utilisation thérapeutique que récréative.

Si l’on s’intéresse au cannabis médical seul, les chiffres montent encore plus haut, avec 78% des français qui lui sont favorables. Enfin, 11% indiquent consommer du cannabis pour un usage récréatif, quoi qu’en dise la loi.

Deux éléments importants sont à mentionner ici :

  • Il existe plus de français qui fument du cannabis que de français qui consomment du CBD, pourtant non-nocif.
  • Ce chiffre est l’un des plus élevés d’Europe, malgré des lois plutôt plus répressives qu’ailleurs.

Il existe ainsi non seulement une place pour le marché du CBD en France, mais aussi des arguments en faveur de son développement tant du point de vue de la demande que de la santé publique et que des opportunités financières qu’il représente.

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Nos Produits CBD

Plus d'articles CBD

Retour haut de page
form1-4-popup.png

Recevez des offres exclusives

Abonnez-vous à notre newsletter

Panier
  • Aucun produit dans le chariot.