Bien stocker ses fleurs CBD : gagnez la guerre contre l’humidité !

La plupart des sites et emballages proposant des fleurs de CBD vous conseillent de les conserver à l’abri de l’humidité, de la chaleur et de la lumière. Un bon début, mais ne vous permettant pas de savoir pourquoi le cannabidiol est sensible à ses éléments, comment stocker vos fleurs CBD dans les meilleures conditions, ni que faire si vos produits y ont été exposés. Cela tombe bien, c’est le sujet de cet article !

À l’air libre, les fleurs de CBD dégagent d’agréables parfums, surtout si elles n’y restent pas longtemps
À l’air libre, les fleurs de CBD dégagent d’agréables parfums, surtout si elles n’y restent pas longtemps

Fleurs de CBD : un produit sensible

Les fleurs de CBD sont récoltées sur des plants de chanvre légaux, également appelés cannabis light. Les médias parlent tant de leur composition chimique qu’on en oublierait presque que le cannabis est avant tout une plante.

Elle contient bien sûr des molécules aux effets marqués sur le corps humains, les cannabinoïdes. Parmi eux, nous retrouvons le cannabidiol, aux effets apaisants, mais aussi le décrié THC, réputé pour ses effets planants et l’addiction qu’il entraîne chez ses consommateurs. La législation européenne actuelle interdit cependant la culture et commercialisation de toute plante dont le taux de THC dépasse 0,2%, rendant les fleurs de CBD en vente sur notre site parfaitement légales et dénuées d’effets secondaires connus.

La conservation des fleurs de CBD dépend cependant bien davantage de leur nature végétale que de leur teneur en cannabinoïdes, qui n’y change pas grand-chose.

Principaux éléments accélérant la dégradation de fleurs CBD

Comme toute herbe sèche, une tête de cannabis est donc sensible à son environnement, susceptible d’accélérer sa dégradation. Il convient donc de les garder à l’abri de :

  • La lumière
  • La chaleur
  • L’humidité
  • L’air libre

Dans chacune de ces situations, le risque principal est de voir la teneur naturelle en cannabinoïdes diminuer, mais aussi le bouquet aromatique, provoqué par les terpènes. Votre produit risque alors d’être moins agréable, moins efficace, mais sans pour autant présenter de risques particuliers si vous décidez de le conserver. Un excès de lumière pourra en plus décolorer vos fleurs CBD mal stockées.

La pire chose qui puisse arriver à vos fleurs CBD est donc un excès d’humidité, élément le plus à même d’altérer leur qualité. Dans ce cas, en plus de diminuer leurs effets, de la moisissure peut apparaître, les rendant inutilisables. Pas de panique pourtant, nous vous expliquons tout de suite comment sauver vos fleurs de l’humidité et ainsi éviter l’apparition de moisissures !

Les dangers de fleurs de CBD humides

L’humidité est le meilleur ennemi des fleurs de cannabis light
L’humidité est le meilleur ennemi des fleurs de cannabis light

Pas vraiment dangereuse si elle n’a pas eu le temps de moisir, une tête humide est pourtant plus difficile à grinder, moins aromatique et voit sa capacité à brûler se dégrader. Cela signifie donc d’une matière végétale humide placée dans un vaporisateur requiert de tirer davantage, entraînant le gaspillage de la matière. En gros cela revient à moins d’effets et moins de plaisir à budget égal.

Si l’herbe reste humide trop longtemps, elle se transforme en véritable bouillon de culture. Moisissures, champignons et bactéries risquent alors de s’y installer. Ils peuvent au passage vous provoquer maux de tête ou problèmes respiratoires si votre témérité vous pousse à l’utiliser plutôt que la jeter. Au lieu de ça, mieux vaut bien stocker vos fleurs CBD dès le départ !

Bien stocker ses fleurs de CBD

Stocker ses fleurs de CBD dans un récipient clôt, à l’abri de la lumière et la chaleur est idéal
Stocker ses fleurs de CBD dans un récipient clôt, à l’abri de la lumière et la chaleur est idéal

Vous l’aurez compris, il faut à tout prix éviter de stocker vos fleurs CBD dans un endroit humide. Pour autant, un environnement trop sec est loin d’être idéal. En effet, les cannabinoïdes sont stockés dans les trichomes, des petites vésicules renfermant également la résine. Il faut donc que vos têtes restent collantes, preuve de leur bonne teneur en cannabinoïdes.

Le test ultime ? Pressez délicatement une tête entre votre pouce et votre index. Si elle s’effrite, elle est trop sèche. Si elle s’enfonce comme une éponge, elle est trop humide. Enfin, si elle s’enfonce légèrement et revient immédiatement en place lorsque vous relâchez la pression : félicitations, vous avez trouvé l’équilibre parfait !

Pour cela, un bocal avec couvercle à vis que vous ouvrirez de temps à autres pour changer l’air est une bonne solution. Placez-le ensuite dans un placard pas trop chaud et le protégeant de la lumière du soleil. Un récipient en verre brun est pour cela idéal. Veillez aussi à ce qu’il soit dans un endroit suffisamment sécurisé pour ne pas se trouver à portée directe des enfants et animaux de compagnie qui pourraient jouer avec ou en consommer accidentellement.

Pour en savoir plus, notre article dédié à la conservation du CBD, sous toutes ses formes, vous donne davantage de détails sur les meilleures conditions de stockage pour vos huiles, e-liquides, cristaux ou votre pollen CBD.

Que faire si votre herbe a pris l’humidité ?

Si malgré toutes vos précautions de stockage vos fleurs CBD prennent l’humidité (un verre est après tout vite renversé), tout n’est pas encore perdu. Le sauveur dans ce cas-là et bien souvent ce bon vieux paquet de riz qui traîne toujours au fond du placard de la cuisine.

Placez vos têtes humides dans un bol ou un sac en tissu avec une généreuse quantité de riz cru. L’important est que l’humidité puisse s’échapper, et donc d’éviter tout contenant hermétique. Après 24 heures, votre herbe devrait déjà avoir bien meilleure allure. Si ça ne suffit pas, laissez-les se reposer quelques jours supplémentaires, jusqu’au degré de sècheresse voulu.

Si votre herbe a juste souffert de l’humidité ambiante mais n’est pas complètement mouillée, un simple sac en papier peut suffire. Fermez-le (le papier respire suffisamment), puis oubliez-le quelques heures dans un endroit sec et frais. Vous serez alors à même de décider si un taux d’humidité raisonnable est atteint. Sinon, tournez vos têtes et patientez quelques heures supplémentaires.

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Nos Produits CBD

Plus d'articles CBD

Panier Article supprimé. annuler
  • Aucun produit dans le chariot.
Retour haut de page
form1-4-popup.png

Recevez des offres exclusives

Abonnez-vous à notre newsletter