Top 7 des utilisations méconnues du chanvre (et étonnantes !)

On connait évidemment les infusions de chanvre, les différents produits dérivés du cannabis légal au CBD et, bien sûr, la diabolisation du cannabis riche en THC. C’est un peu oublier la plante à l’origine de tout cela : le chanvre. Domestiqué depuis des millénaires, il a bien d’autres utilisations que nous détendre ou nous faire planer. D’ailleurs, les utilisations du chanvre sont très différentes de celles du cannabis. Certaines sont d’ailleurs pour le moins… surprenantes ! Vous voulez en savoir plus ? Voici sept utilisations parfois méconnues et toujours étonnantes (certains diront géniales) d’utiliser les différentes partie de la plante : des fibres contenues dans les tiges aux feuilles, en passant par les graines. Voici notre top sept des utilisations méconnues du chanvre.

Qu’est-ce que le chanvre ?Le chanvre CBD

Le chanvre est une plante cultivée appartenant à la famille des Cannabaceae. Parfois appelé « chènevis », le chanvre est une plante dite annuelle, c’est à dire qui ne dure qu’une année entre la germination et la production de graines, et qui vit entre quatre et cinq mois. La grande taille de ces tiges fait d’elle un végétal prisé dans de nombreuses industries et ce depuis le Néolithique. C’est la plante à tout faire grâce à ses graines et ses fibres. C’est aussi une plante très résistante aux aléas climatiques et aux maladies. Elle demande peu d’énergie et d’eau ce qui est un avantage d’un point de vue écologique. C’est également une plante très efficace pour préparer la terre à d’autres cultures : elle étouffe les mauvaises herbes, assainit et aère la terre grâce à ses racines profondes.

Aujourd’hui le chanvre est reconnu comme la plante à tout faire et cette filière durable est créatrice d’emploi. Le chanvre est ainsi utilisé pour la confection de tissus et de cordage, l’industrie cosmétique, la fabrication d’huile, la construction, la papeterie, l’alimentation animale.

C’est une plante qui est aussi consommée dans l’alimentation humaine sous forme d’huile ou de graines. Ces produits sont prisés pour leurs nombreux bienfaits nutritionnels. Riches en minéraux, en vitamines et en fibre, ils sont excellents pour la santé de vos artères et pour faire baisser le taux de cholestérol. C’est aussi une plante très prisée de l’industrie cosmétique grâce à ses propriétés hydratantes et apaisantes.

Chanvre et cannabis : quelle différence ?

Le chanvre est souvent confondu avec le cannabis. Pourtant, le chanvre a une faible teneur en THC. Les botanistes et les industriels font d’ailleurs la distinction entre le chanvre comme fibre végétale, et le cannabis, qui désigne la substance psychotrope. La réglementation autour de l’utilisation du chanvre cannabis date du XXIème siècle. En 1961, L’Organisation des Nations Unis (ONU) établit la « Convention unique sur les stupéfiants » qui sera le premier texte d’une longue série à interdire la consommation de cannabis.

La différence entre le terme « chanvre » et « cannabis » provient donc de la teneur en THC (delta-tétrahydrocannabinol) et en CBD (cannabidiol). Une plante avec une grande concentration en THC, puissant psychotrope, sera appelée « cannabis ». La plante contenant un fort taux de CBD sera appelée « chanvre ».

Le cannabis

Le cannabis que l’on appelle aussi chanvre indien est originaire d’Asie centrale. C’est une plante cultivée dans les régions tropicales. Le cannabis est ainsi connu sous plus de 350 noms différents à travers le monde. C’est d’ailleurs une des drogues la plus consommée sur la surface du globe. D’après l’ONU, plus de 20% de la population européenne adulte a déjà consommé du cannabis au cours de sa vie. La consommation de cannabis, qu’il soit fumé, inhalé ou injecté, semble complètement et de plus en plus décomplexée malgré une législation très stricte.

Le cannabis THC

Ainsi, la grande différence entre ce que l’on appelle « chanvre » et ce que l’on appelle communément « cannabis », mais aussi « marijuana », « haschich » ou « beuh », vient de la teneur en THC. Le THC est la substance responsable des effets psychotropes du cannabis.

Cette substance est isolée en 1964 et ses effets sur le cerveau sont rapidement mis à jour : modification du rythme cérébral, modification de l’activité neuronale, action sur le psychisme, changement comportemental. Il faut entre 26 et 36 heures pour éliminer la substance de notre organisme mais certaines traces sont détectables jusqu’à un mois après la consommation. Les effets négatifs du THC sont indéniables et peuvent être graves : trouble de la mémoire, de la coordination, du raisonnement, tachycardie. A forte dose ou avec une consommation régulière, le THC entraîne la mort des neurones. De même, le THC entraîne la sécrétion de dopamine, l’hormone du bien-être, qui mène progressivement à la dépendance et à l’addiction.

Le cannabis contient aussi plusieurs composants volatiles, responsables de son odeur typique et facilement reconnaissable : les monoterpènes et les sesquiterpènes. Ce sont ces composants que les chiens des policiers sont entraînés à reconnaître pour démanteler les trafics et débusquer les consommateurs.

Aujourd’hui, plusieurs semenciers sélectionnent génétiquement les plants de chanvre pour minimiser leur teneur en THC, lui préférant des plants riches en une autre molécule : le CBD.

Le chanvre et le CBD

Le CBD, ou cannabidiol, est une autre des substances de l’utilisation du chanvre. Cette molécule est la même que l’on parle de chanvre (la plante) ou de cannabis (la plante utilisée comme drogue).

La grande différence avec le THC, c’est que le CBD n’est pas psychoactif. Au contraire, il agit contre le THC et ses effets. Cette substance qui aurait des effets bénéfiques sur la santé, à la différence du THC, est connue depuis des milliers d’années à travers plusieurs pays : effets anti-inflammatoires, effets relaxants et apaisants, aide à l’endormissement, et bien d’autres. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre article sur le CBD et ses bienfaits.

Le CBD est 100% naturel et est présent naturellement dans le chanvre, plus particulièrement dans la résine d’aspect visqueux. Avec le CBD, aucun risque d’être « stone » ou bien d’avoir des soucis avec la justice. Le chanvre CBD ne contient que 0,2% de THC, limite fixée par la législation française. Tous nos produits présents sur l’e-shop Weedy sont d’ailleurs garantis en conformité avec la loi.

7 utilisations méconnues du chanvre

chanvre le chanvre a des utilisations très variées min
Les utilisations du chanvre sont très variées : il s’invite dans toutes les pièces d’une maison !

1. Sarouels et vêtements écoresponsables en chanvre

52% de la production mondiale de chanvre vient de France, contre 1% de la production de coton. Plutôt que d’acheter un énième t-shirt en coton dont l’origine des fibres est impossible à tracer (et ont malheureusement des risques d’avoir été récoltées en Ouzbékistan par des enfants ou des travailleurs sous-payés), le tissu de chanvre est une excellente manière de privilégier une production locale, respectant les Droits humains et l’environnement. Il existe désormais de nombreuses marques utilisant du chanvre pour la confection de leurs vêtements. L’idée n’est d’ailleurs pas récente puisqu’à la fin des années 1980, des surfeurs bretons avaient déjà eu l’idée de créer une marque mi-surfwear mi-streetwear utilisant très largement le chanvre textile pour réaliser ses sarouels et autres t-shirts portant la griffe du chanvre français.

2. Cordages et voiles de bateaux

corde et voiles en chanvre min
Une utilisation du chanvre est de créer des cordes et voiles pour la navigation

Dès la fin du Moyen-Âge, le chanvre a été utilisé pour concevoir des cordes et du tissu destinés à la navigation. Les cordages servent de bouts et retiennent le bateau à l’amarrage. Le tissu peut quant à lui être découpé et cousu en voiles, permettant aux voiliers de filer sur les eaux. Selon les pays, différentes matières végétales ont été utilisées, dont le coton, le sisal ou la fibre de coco. En France comme dans le reste de l’Europe, le chanvre a été très largement privilégié puisque facile à cultiver dans nos climats tempérés, particulièrement résistant, mais aussi très économique. Il faut dire que, grâce à la taille intéressante des tiges de chanvre, il est possible d’en extraire des fibres de 60 à 80 centimètres, ensuite transformées en fils puis en tissu ou cordage.

3. Béton de chanvre : un éco-matériau pour le bâtiment

Seul, le chanvre est idéal pour tisser toiles et cordages. Accompagné d’un liant minéral (chaux ou ciment par exemple), il sert à créer des briques utilisables en construction. Moins résistant que le béton, il n’est pas utilisé pour construire des murs porteurs, mais convient parfaitement pour des cloisons et/ou comme matériau de remplissage. On parle alors de briques de chanvre ou de bétons de chanvre, aussi utiles en construction qu’en rénovation. Plus précisément, ce n’est pas la totalité de la plante qui est utilisée mais la chènevotte : la partie centrale de la tige, parfois considérée comme la « moelle » de la plante, restant une fois la fibre extraite.

4. Utilisation du chanvre comme isolant de bâtiments

Le béton de chanvre n’est pas seulement utilisé comme brique de construction : il présente également d’excellentes performances thermiques et est un matériau respirant. Il répond donc idéalement aux besoins modernes de constructions écoresponsables grâce à sa fibre naturelle et la capacité du chanvre à pousser sans herbicide ni insecticide. L’utilisation de laine de chanvre est également courante en isolation. Elle s’invite volontiers dans nos toitures, nos sols ou en doublage de murs.

5. Des joints de plomberie parfaitement étanches

plomberie au chanvre min
Réparer un radiateur qui fuit ? La fibre de chanvre peut être la solution !

Saviez-vous que le chanvre est un matériau particulièrement étanche ? C’est d’ailleurs en partie pour cette raison qu’il a été largement utilisé dans la marine, et ce depuis des siècles. La filasse de chanvre, tout particulièrement, propose une excellente résistance à l’eau. Tant et si bien que les plombiers l’utilisent pour poser ce qu’ils appellent, à juste titre, un joint filasse. Grâce aux propriétés uniques du chanvre, ils sont faciles à mettre en place et surtout très économiques pour des résultats impeccables. De l’avis de la plupart des plombiers professionnels, un joint filasse en fibre de chanvre est ainsi bien plus efficace qu’un joint en Téflon (dérivé du plastique). On les retrouve régulièrement sur des radiateurs, canalisations d’eau potable ou tout autre circuit d’eau dont ils assurent l’étanchéité.

6. Paillis de chanvre et litière pour animaux

En agriculture, un paillis est une couche protectrice placée au sol afin de réguler la température ou encore absorber les excréments des animaux. Là encore, l’utilisation du chanvre est recommandée puisqu’il assure une absorption optimale en faisant une excellente litière pour les animaux. Chevaux, lapins et autres rongeurs en profitent notamment puisque le chanvre peut absorber jusqu’à cinq fois son poids en eau. Il est en plus peu poussiéreux en petites quantités (pratique en intérieur donc) et ses longues fibres souples sont plus agréables pour les pattes des animaux que d’autres pailles végétales. La litière de chanvre existe également en version compactée, pour gagner en volume de stockage.

7. Du chanvre pour nettoyer et structurer les jardins

L’utilisation du chanvre sous forme de paillis est parfaite en litière. Elle l’est tout autant pour faciliter le nettoyage et l’organisation des jardins et cultures. En effet, la chènevotte (paille de chanvre) peut aussi bien protéger les arbres du gel l’hiver qu’éviter la prolifération des mauvaises herbes et le travail de sabotage des escargots et limaces le reste de l’année. Cette utilisation du chanvre est également un excellent moyen pour les producteurs d’exploiter l’ensemble de la plante, surtout intéressante pour ses graines que l’on retrouve à bon prix sur les étals des marchés bio.

L’utilisation du chanvre CBD et le cannabis THC : que dit la loi ?

Le chanvre legal

En France, la consommation de cannabis THC est interdite et punie par la loi d’une amende et même de peines de prison.

En revanche la loi concernant l’utilisation du chanvre CBD est plus floue. Produit nouvellement arrivé sur le marché français, le doute exprimé par les autorités reste compréhensible. Pour les professionnels de l’utilisation du chanvre, ce flou freine leur présence sur le marché. La France est le troisième producteur de chanvre dans le monde et son utilisation pour l’industrie et le commerce est aussi très réglementée. La loi française et la réglementation européenne se font souvent échos.

Les nouvelles discutions au Parlement européen sur la légalisation d’un cannabis thérapeutique pourraient relancer le débat et forcer les autorités à faire la distinction entre l’usage récréatif de la plante et l’usage lié au bien-être et contenant essentiellement du CBD. Affaire à suivre donc !

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Nos Produits CBD

Best Sellers

Rupture de stock

CBD Bio & Full Spectrum

Huile de CBD 5% bio - Goût Chanvre

Plus d'articles CBD

Retour haut de page
form1-4-popup.png

Recevez des offres exclusives

Abonnez-vous à notre newsletter

Panier
  • Aucun produit dans le chariot.