Le chanvre et ses différentes utilisations : quelles différences avec le cannabis ?

Le chanvre est une plante qui est revenue à la mode grâce à des utilisations multiples et à une culture très économique et écologique. Pourtant, cette plante souffre de la mauvaise réputation de sa petite sœur, le cannabis. Alors, quelles sont les différences entre le cannabis THC et l’utilisation du chanvre CBD ?

Qu’est-ce que le chanvre ?

 Le chanvre CBD

Le chanvre est une plante cultivée appartenant à la famille des Cannabaceae. Parfois appelé « chènevis », le chanvre est une plante dite annuelle, c’est à dire qui ne dure qu’une année entre la germination et la production de graines, et qui vit entre quatre et cinq mois. La grande taille de ces tiges fait d’elle un végétal prisé dans de nombreuses industries et ce depuis le Néolithique. C’est la plante à tout faire grâce à ses graines et ses fibres. C’est aussi une plante très résistante aux aléas climatiques et aux maladies. Elle demande peu d’énergie et d’eau ce qui est un avantage d’un point de vue écologique. C’est également une plante très efficace pour préparer la terre à d’autres cultures : elle étouffe les mauvaises herbes, assainit et aère la terre grâce à ses racines profondes.

Aujourd’hui le chanvre est reconnu comme la plante à tout faire et cette filière durable est créatrice d’emploi. Le chanvre est ainsi utilisé pour la confection de tissus et de cordage, l’industrie cosmétique, la fabrication d’huile, la construction, la papeterie, l’alimentation animale.

C’est une plante qui est aussi consommée dans l’alimentation humaine sous forme d’huile ou de graines. Ces produits sont prisés pour leurs nombreux bienfaits nutritionnels. Riches en minéraux, en vitamines et en fibre, ils sont excellents pour la santé de vos artères et pour faire baisser le taux de cholestérol. C’est aussi une plante très prisée de l’industrie cosmétique grâce à ses propriétés hydratantes et apaisantes.

Chanvre et cannabis : quelle différence ?

Le chanvre est souvent confondu avec le cannabis. Pourtant, le chanvre a une faible teneur en THC. Les botanistes et les industriels font d’ailleurs la distinction entre le chanvre comme fibre végétale, et le cannabis, qui désigne la substance psychotrope. La réglementation autour de l’utilisation du chanvre cannabis date du XXIème siècle. En 1961, L’Organisation des Nations Unis (ONU) établit la « Convention unique sur les stupéfiants » qui sera le premier texte d’une longue série à interdire la consommation de cannabis.

La différence entre le terme « chanvre » et « cannabis » provient donc de la teneur en THC (delta-tétrahydrocannabinol) et en CBD (cannabidiol). Une plante avec une grande concentration en THC, puissant psychotrope, sera appelée « cannabis ». La plante contenant un fort taux de CBD sera appelée « chanvre ».

Le cannabis

Le cannabis que l’on appelle aussi chanvre indien est originaire d’Asie centrale. C’est une plante cultivée dans les régions tropicales. Le cannabis est ainsi connu sous plus de 350 noms différents à travers le monde. C’est d’ailleurs une des drogues la plus consommée sur la surface du globe. D’après l’ONU, plus de 20% de la population européenne adulte a déjà consommé du cannabis au cours de sa vie. La consommation de cannabis, qu’il soit fumé, inhalé ou injecté, semble complètement et de plus en plus décomplexée malgré une législation très stricte.

Le cannabis THC

Ainsi, la grande différence entre ce que l’on appelle « chanvre » et ce que l’on appelle communément « cannabis », mais aussi « marijuana », « haschich » ou « beuh », vient de la teneur en THC. Le THC est la substance responsable des effets psychotropes du cannabis.

Cette substance est isolée en 1964 et ses effets sur le cerveau sont rapidement mis à jour : modification du rythme cérébral, modification de l’activité neuronale, action sur le psychisme, changement comportemental. Il faut entre 26 et 36 heures pour éliminer la substance de notre organisme mais certaines traces sont détectables jusqu’à un mois après la consommation. Les effets négatifs du THC sont indéniables et peuvent être graves : trouble de la mémoire, de la coordination, du raisonnement, tachycardie. A forte dose ou avec une consommation régulière, le THC entraîne la mort des neurones. De même, le THC entraîne la sécrétion de dopamine, l’hormone du bien-être, qui mène progressivement à la dépendance et à l’addiction.

Le cannabis contient aussi plusieurs composants volatiles, responsables de son odeur typique et facilement reconnaissable : les monoterpènes et les sesquiterpènes. Ce sont ces composants que les chiens des policiers sont entraînés à reconnaître pour démanteler les trafics et débusquer les consommateurs.

Aujourd’hui, plusieurs semenciers sélectionnent génétiquement les plants de chanvre pour minimiser leur teneur en THC, lui préférant des plants riches en une autre molécule : le CBD.

Le chanvre et le CBD

Le CBD, ou cannabidiol, est une autre des substances de l’utilisation du chanvre. Cette molécule est la même que l’on parle de chanvre (la plante) ou de cannabis (la plante utilisée comme drogue).

La grande différence avec le THC, c’est que le CBD n’est pas psychoactif. Au contraire, il agit contre le THC et ses effets. Cette substance qui aurait des effets bénéfiques sur la santé, à la différence du THC, est connue depuis des milliers d’années à travers plusieurs pays : effets anti-inflammatoires, effets relaxants et apaisants, aide à l’endormissement, et bien d’autres. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre article sur le CBD et ses bienfaits.

Le CBD est 100% naturel et est présent naturellement dans le chanvre, plus particulièrement dans la résine d’aspect visqueux. Avec le CBD, aucun risque d’être « stone » ou bien d’avoir des soucis avec la justice. Le chanvre CBD ne contient que 0,2% de THC, limite fixée par la législation française. Tous nos produits présents sur l’e-shop Weedy sont d’ailleurs garantis en conformité avec la loi.

L’utilisation du chanvre CBD et le cannabis THC : que dit la loi ?

Le chanvre legal

En France, la consommation de cannabis THC est interdite et punie par la loi d’une amende et même de peines de prison.

En revanche la loi concernant l’utilisation du chanvre CBD est plus floue. Produit nouvellement arrivé sur le marché français, le doute exprimé par les autorités reste compréhensible. Pour les professionnels de l’utilisation du chanvre, ce flou freine leur présence sur le marché. La France est le troisième producteur de chanvre dans le monde et son utilisation pour l’industrie et le commerce est aussi très réglementée. La loi française et la réglementation européenne se font souvent échos.

Les nouvelles discutions au Parlement européen sur la légalisation d’un cannabis thérapeutique pourraient relancer le débat et forcer les autorités à faire la distinction entre l’usage récréatif de la plante et l’usage lié au bien-être et contenant essentiellement du CBD. Affaire à suivre donc !

Panier Article supprimé. annuler
  • Aucun produit dans le chariot.