Calendrier CBD

Peut-on prendre du CBD tous les jours ? Conseils d’utilisation

Après des débuts mouvementés auprès du grand public, le cannabidiol (CBD) s’est depuis quelques années installé durablement sur nos étals. Tout le monde a bien compris qu’il n’est ni dangereux, ni addictif, ni psychoactif. C’est bien pour cela qu’il est tout à fait légal.

Mais existe-t-il un risque à prendre du CBD tous les jours ? À partir de quand prend on trop de CBD et, d’ailleurs, quand faut-il le consommer ?

Réponses tout de suite.

Prendre du CBD au quotidien : risqué ou utile ?

infusion cbd routine quotidienne min
Le CBD peut tout à fait s’inclure à une routine quotidienne, sans danger majeur

Il n’y a aucun risque connu à prendre du CBD tous les jours. Il est donc tout à fait possible d’ajouter le CBD à sa routine quotidienne. Mieux, une utilisation régulière est même recommandée puisqu’il faut un peu de temps à l’organisme pour s’habituer à la molécule et à ses effets vertueux.

Au quotidien, le CBD est un anti-stress naturel qui permet de relâcher la pression, de mieux dormir et de soulager certaines douleurs chroniques. Rien n’empêche par ailleurs de l’utiliser ponctuellement, par exemple en cas de douleur passagère ou pour bénéficier de sa capacité à décontracter les muscles, par exemple avant ou après une activité physique.

Mix Miettes - Fleur CBD - Weedy

Mix Miettes - Fleur CBD - Weedy

30.00 €15.00 €
GrandDaddy - Trim THCP - Easy Weed

GrandDaddy - Trim THCP - Easy Weed

29.90 €17.94 €
Charas - Résine de CBD - Ivory

Charas - Résine de CBD - Ivory

19.90 €13.93 €
Gelato - Fleur de CBD - Ivory

Gelato - Fleur de CBD - Ivory

19.90 €7.96 €

Pendant combien de temps peut-on prendre du CBD ?

Il n’existe pas de durée maximale recommandée pendant laquelle vous pouvez prendre du CBD. Une consommation unique risque cependant de ne pas entraîner les effets escomptés. Il est donc recommandé de commencer par un dosage relativement faible et de renouveler la prise durant quelques jours avant de tirer des conclusions.

Si nécessaire, il est toujours possible d’augmenter progressivement le dosage, soit en augmentant la quantité consommée soit en utilisant une huile CBD de plus forte concentration.

Quel est le meilleur moment pour prendre du CBD ?

La plupart des consommateurs de CBD préfèrent le prendre le matin au réveil, en accompagnement de leur petit déjeuner, ou le soir au coucher. Cela permet, respectivement, de commencer la journée détendu ou plutôt de se relaxer avant la nuit.

Le CBD n’étant pas un sédatif et n’entraînant pas d’effet psychoactif, il peut néanmoins se consommer à tout moment de la journée. Certains besoins peuvent d’ailleurs impliquer de prendre de l’huile CBD ou un autre dérivé plusieurs fois par jour, sans risque de somnolence. L’important est donc de trouver le moment qui correspond le mieux à votre routine quotidienne.

Puis-je prendre mon CBD en mangeant ?

Oui, sans aucun problème. C’est même une bonne idée ! Le CBD est une molécule lipophile : elle ne se dissout pas dans l’eau mais adore le gras. C’est pour cela qu’il est toujours recommandé d’ajouter une matière grasse à votre infusion de CBD et que les huiles CBD, déjà riches en matière grasse, sont aussi populaires.

En prenant votre CBD en mangeant, vous lui associez les lipides naturellement présents dans les aliments et augmentez ainsi sa biodisponibilité (la quantité de produit passant dans l’organisme et la vitesse à laquelle il fait effet).

Quels sont les dangers si on prend trop de CBD ?


Bonne nouvelle : prendre trop de CBD n’entraine pas de risque d’overdose

Issu de la même plante (le chanvre), le CBD est un cannabinoïde bien différent de son cousin le THC. Il ne présente ainsi pas de risque d’overdose, aucun effet psychoactif et n’entraîne pas de risque d’addiction. Certains effets indésirables peuvent néanmoins apparaître, surtout à haute dose.

Risques liés à la consommation de CBD

Effets secondaires du CBD Contre-indications
·       Nausées·       Bouche sèche ou pâteuse

·       Somnolence

·       Maux de tête

·       Légère diarrhée ou constipation

·       Maux de ventre

·       Réduction de l’appétit

·       Fatigue

·       Pendant la grossesse·       En cas de pathologie cardiaque

·       En cas de problème artériel (tension notamment)

·       Avec certains traitements (dont certains antidépresseurs)

·       En cas de problèmes de sang (le CBD a un pouvoir anticoagulant)

Ces risques sont relativement rares, majoritairement peu dangereux pour la santé et se manifestent plus souvent en cas de dosage important. Les problèmes gastro-intestinaux évoqués sont par ailleurs plutôt un danger de l’huile CBD que du cannabidiol en lui-même. La matière grasse est en effet plus difficile à digérer pour certains. En cas d’apparition de symptômes pouvant évoquer les effets secondaires du CBD, arrêtez d’en consommer pendant au moins 48 heures.

Il est également important de parler de sa volonté de prendre du CBD à un professionnel de santé. Rappelons qu’il n’est pas un traitement, mais simplement un moyen naturel de retrouver un certain confort de vie dans des situations diverses.

Arrêtons-nous un instant sur les quelques situations particulières pouvant déconseiller l’utilisation de CBD au quotidien.

Quand ne pas prendre du CBD ?

ne pas prendre du cbd tous les jours min
Il est déconseillé de prendre du CBD tous les jours pendant la grossesse

En France, comme dans de nombreux autres pays du monde, le CBD n’est pas reconnu comme un médicament. Il existe bien quelques traitements au CBD utilisant ses propriétés, notamment contre l’épilepsie infantile ou la sclérose en plaques, mais ils restent rares et soumis à condition. Le CBD ne devrait donc pas se substituer à un traitement conventionnel.

Il peut par contre être un complément intéressant, qui devrait toutefois n’être considéré qu’après discussion avec son médecin traitant, généraliste ou spécialiste.

Il est d’autant plus important de parler de votre volonté de prendre du CBD à un professionnel de santé si vous êtes déjà sous traitement, y compris s’ils concernent d’autres troubles que ceux que vous souhaitez soulager avec le CBD. Il existe en effet un risque d’interaction médicamenteuse, notamment avec certains antidépresseurs ou traitements hormonaux dont le Levothyrox (médicament contre les problèmes de thyroïde).

En plus des pathologies évoquées ci-dessus (problèmes cardiaques, artériels et sanguins), il est également déconseillé pendant la grossesse et l’allaitement, même si le manque de recul ne permet pas de prouver un éventuel danger. La situation est similaire pour le CBD pour les enfants puisqu’aucun effet secondaire à court ou long terme n’a été mis en évidence. La vente aux mineurs n’est cependant pas autorisée, par principe de précaution.

Parlez de votre volonté de prendre du CBD régulièrement à un médecin, surtout en cas de traitement

Vous avez aimé cet article ?
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Partager sur Pinterest

Vous allez aussi aimer ces articles