Peut-on fumer du CBD ? [Méthode, loi, effets sur la santé]

Fumer du cannabis reste illégal dans la majorité des pays européens qui, au mieux, l’ont dépénalisé mais pas pour autant légalisé. Le CBD, pourtant, est quant à lui 100% légal une fois isolé ainsi que dans les produits dérivés extraits d’une plante contenant moins de 0,2% de THC. Fumer du CBD semble donc être à cheval sur la législation. Plusieurs sous-questions se détachent alors. Comment fumer du CBD ? Peut-on fumer du CBD légalement ? Quels sont les effets de la fumée de CBD sur notre santé ? Ce guide vous explique tout !

Comment fumer du CBD ?

fumer huile cbd pipe à eau

Le cannabis CBD est une plante, il se fume comme n’importe quelle autre matière végétale

Après tout, chanvre CBD et marijuana sont la même plante, à quelques exceptions moléculaires près. L’idée de fumer du CBD lorsque l’on souhaite profiter de ses propriétés est donc souvent la première à traverser l’esprit.

Fumer un joint de CBD

Il est relativement facile de broyer une fleur CBD jusqu’à en obtenir des miettes, puis de la rouler dans du papier à cigarette équipé d’un filtre. Bien que ce mode de consommation soit loin d’être bon pour la santé, il est particulièrement déconseillé de mélanger du tabac aux miettes CBD. Le tabac est en effet nocif et fortement addictif puisque chargé de nicotine.

La pipe à eau (bong)

L’utilisation d’un bong à eau (ou bang) est également assez simple et permet à la fois de filtrer et de refroidir la fumée, pour une expérience un peu plus propre. Il suffit de placer le concentré au CBD (résine, pollen) directement dans le foyer de la pipe, en ajoutant en option quelques gouttes d’huile de CBD directement dans l’eau.

Fumer du CBD est donc relativement facile. Néanmoins, ce n’est pas parce que c’est possible que c’est recommandé. Pour des raisons légales et de santé publique, la pratique est à bannir. Explications.

Peut-on fumer du CBD ? La réponse légale

Pendant longtemps, la loi française a autorisé la vente de CBD, à l’exception des feuilles et des fleurs. Cela avait pour objectif principal d’empêcher de fumer du CBD, une pratique non pas dangereuse à cause du cannabidiol, mais de la combustion qui libère de nombreuses toxines nocives dans les poumons. Début 2022, le Conseil d’État a néanmoins mis un terme à cette interdiction et la commercialisation de fleurs CBD est parfaitement légale. Fumer du CBD reste donc fortement déconseillé… mais pas strictement encadré par la loi. Fumer du cannabis reste néanmoins illégal et, en cas de contrôle, il est impossible de déterminer à l’œil nu s’il s’agit de CBD ou non. Il faut donc s’attendre à des ennuis avec la police et la justice, quelle que soit la composition exacte du joint.

Fumer ou vapoter du CBD, ne pas confondre !

Il ne faut pas confondre fumer et vapoter du CBD. Certes le geste et la rapidité des effets sont proches. Utiliser et nettoyer un vaporisateur à CBD est également facile. Néanmoins, grâce à sa faible température, il propose une expérience moins nocive pour les poumons. Il est en effet important de distinguer les deux modes de consommation en précisant que les risques liés à la vape sont moins importants que ceux liés à la combustion (joint traditionnel) puisque les températures nécessaires sont très éloignées. Vapoter un e-liquide au CBD (sans nicotine) ou utiliser un vaporisateur d’herbe sèche pour ses fleurs CBD libère ainsi moins de toxines que la fumée. Elles existent néanmoins bel et bien et peuvent avoir des effets secondaires à long terme, qui restent encore mal connus.

Fumer du CBD comporte des inconvénients quant à eux bien connus.

Fumer du CBD : inconvénients sur la santé

fumer cbd min

Fumer du CBD présente plus d’inconvénients que d’avantages

Fumer du CBD est souvent envisagé pour l’excellente biodisponibilité que cela implique. Lorsque l’on fume du cannabis, légal ou non, les cannabinoïdes arrivent en effet directement dans les poumons et une quantité maximale de CBD passe ainsi dans la circulation sanguine. Cela a lieu très rapidement (moins de 30 minutes). Deux avantages principaux sont évoqués par les amateurs de fumette.

Principaux avantages

  • Effets plus rapides,
  • Effets plus marqués.

Pour autant, fumer du CBD est loin de ne présenter que des avantages.

Principaux risques

  • Lésions pulmonaires à long terme,
  • Problèmes respiratoires,
  • Maladies cardiaques,
  • Accidents vasculaires cérébraux (AVC),
  • Production de toxines nocives pour l’organisme,
  • Risques divers liés aux produits de coupes (fleurs, mais surtout résine et pollen CBD de mauvaise qualité),
  • Risques de contrôles de police et de dépistage plus fréquents en raison du mode de prise et de l’odeur de cannabis libérée.

Ces risques ne sont pas liés au CBD lui-même, mais bel et bien à la fumée et à la qualité du CBD consommé (additifs et présence de pesticides notamment).

Alternatives à la fumée pour profiter des effets du CBD

fumer huile cbd alternatives min

Il existe des alternatives plus saines et néanmoins efficaces de consommer du CBD

Vous l’aurez compris, fumer du CBD est un moyen particulièrement efficace… de s’encrasser les poumons ! S’il ne fallait retenir qu’un seul élément de cet article, ce serait donc le suivant : fumer du CBD est possible, mais déconseillé. Il existe heureusement de nombreuses alternatives, plus saines et tout aussi efficaces, de profiter des bienfaits du CBD.

  • Voie sublinguale: quelques gouttes d’huile CBD sous la langue pendant une trentaine de secondes et le tour est joué pour des effets rapides et marqués !
  • Voie orale: placez la quantité d’huile de CBD sur un sucre, dans un yaourt ou un peu de miel et avalez. Les effets mettront un peu plus de temps à se manifester que par voie sublinguale et seront également plus diffus. Le goût amer et terreux du cannabis light est par contre beaucoup plus facile à masquer.
  • CBD alimentaire : pour des effets plus diffus, mais une expérience originale (nos idées de recettes au CBDvous permettent de tester).
  • Application locale : les crèmes au CBD, l’huile de chanvre et autres produits de bien-être au CBD présentent de nombreux bienfaits sur la peau. Ils s’utilisent par exemple en massage ou en application locale comme crème de jour ou de nuit.

Partagez: