Qu’est-ce que le CBN (cannabinol) ?

En dehors des très connus CBD et THC, les noms de quelques autres cannabinoïdes reviennent de plus en plus souvent sur le devant de la scène. Parmi eux, le CBN, ou cannabinol. Directement lié au THC, il est pourtant encore relativement méconnu. Il pourrait pourtant bien entraîner des effets particulièrement intéressants et que la communauté scientifique pourrait bien rapidement exploiter. L’équipe de Weedy vous dit tout sur le cannabinol (CBN) !

Sur pied, le cannabis ne contient pas ou très peu de CBN
Sur pied, le cannabis ne contient pas ou très peu de CBN

Cannabinol : définition

Le CBN, ou cannabinol, est un cannabinoïde dit mineur, en opposition aux cannabinoïdes les plus largement produits par le cannabis, et aussi les plus connus : le CBD (cannabidiol), le THC (tétrahydrocannabinol) ou encore le CBG (cannabigérol). On pourrait évidemment penser qu’il est considéré comme mineur car il est moins présent dans le plant. C’est en partie vrai. Plus précisément, il n’est pas directement produit par le cannabis. Au contraire, il est une forme avancée du THC. Ainsi, lorsque cette molécule psychoactive vieillit, par exemple lorsque le produit est exposé au soleil ou trop longtemps exposé à l’air et la lumière, le THC se transforme en CBN.

D’ailleurs, si l’on veut vraiment être précis, le plant de cannabis brut (plant sur pied ou tout juste coupé) ne contient pas non plus de THC, mais du THCA, sa forme acide. En fumant ou vaporisant le THCA, il se transforme dans un premier temps en THC. Avec le temps, le THC se transforme à son tour en CBN. Une dégradation du THC : voilà sans doute la définition la plus simple du CBN.

Très bien, mais qu’est-ce que cela implique pour le consommateur et est-ce réellement important d’avoir des notions de chimie avant de consommer un produit dérivé du cannabis ? Et bien non, mais quelques connaissances de base sur les effets du CBN sont néanmoins utiles.

Quels sont les effets du CBN ?

Pour profiter des effets du cannabinol, il faut attendre que le THC se transforme en CBN
Pour profiter des effets du cannabinol, il faut attendre que le THC se transforme en CBN

Le problème avec les cannabinoïdes dits mineurs est qu’on les connait encore moins bien que les poids lourds que sont le THC (stupéfiant) et le CBD (légal). C’est vrai pour le CBN qui fait encore l’objet de bien trop peu de recherches pour se prononcer de manière franche et assurée sur ses effets. Pour autant, l’état actuel de la recherche scientifique laisse déjà présager quelques bénéfices potentiels à exploiter grâce à l’utilisation du cannabinol.

Glaucome et autres problèmes oculaires

Le CBN mais aussi son cousin le CBG (cannabigérol) pourraient tous deux s’avérer utile dans le cadre du traitement de maladies oculaires. Une étude de 1984, seulement menée sur des chats, a ainsi montré que les deux cannabinoïdes avaient un effet positif sur la réduction de la tension intraoculaire. Une autre étude a conduit à des conclusions similaires, cette fois chez le lapin. La tension dans l’œil est par ailleurs le premier facteur de risque de développer un glaucome. Les résultats de ces études ne sont qu’une première étape dans la recherche et n’ont à ce jour pas prouvé que le CBN est un traitement potentiel, ni qu’il pourrait mener à des résultats supérieurs à la médicamentation actuelle. Il s’agit néanmoins d’une piste intéressante qui sera certainement approfondie dans le futur.

Problèmes de peau

D’autres études évoquent les effets du CBN sur la peau. Dans un premier temps, il pourrait, en réduisant la surcroissance des cellules de la peau, limiter certains problèmes de peau. Tout comme d’autres cannabinoïdes, dont le cannabidiol notamment utilisé comme traitement contre l’acné, il pourrait également contribuer à soulager les irritations cutanées et calmer à la fois la gêne occasionnée et les rougeurs.

Perte d’appétit

Fumer du cannabis donne faim, nous l’avons tous entendu et, contrairement à d’autres informations qui circulent largement à propos du cannabis, celle-ci est tout à fait vrai. Directement issu du THC, le CBN pourrait bien avoir des propriétés similaires. Une étude de 2012 a notamment mis en évidence que des rats ayant consommé du CBN mangeaient non seulement plus volontiers, mais également de plus grandes quantités. Le regain d’appétit permis par les cannabinoïdes intéresse ainsi la communauté scientifique, qui espère trouver de nouvelles solutions pour aider les malades atteints de pathologies lourdes (cancer et SIDA particulièrement) à retrouver une alimentation normale.

Autres effets du cannabinol

En plus des effets évoqués plus haut, le CBN pourrait également nous faire profiter de différents effets souvent associés à d’autres cannabinoïdes. Son avantage principal, tout comme le cannabidiol, est qu’il n’entraîne pas d’effets planants, comme le CBD et contrairement au THC. Il serait par contre notamment antibactérien, anticonvulsif, neuroprotecteur et antiinflammatoire.

Le CBN est un puissant sédatif : info ou intox ?

Le CBN n’est pas aussi sédatif qu’on ne le dit
Le CBN n’est pas aussi sédatif qu’on ne le dit

Parmi les nombreuses légendes urbaines circulant sur le marché cannabique moderne, il en est une qui a la peau dure : le CBN serait un puissant sédatif, capable d’assommer le plus insomniaque de ses consommateurs. Comme souvent, voilà une histoire qui manque pour le moins de nuance et pourrait bien s’avérer mensongère.

Il ne faut en effet pas creuser bien loin pour se rendre compte que cette réputation est en fait principalement due à une mini-étude remontant à 1975 et durant laquelle seulement cinq individus ont été testés. S’il est vrai que des effets sédatifs ont été relevés, il faut préciser que les testeurs ont systématiquement consommé du CBN en association avec du THC. Hors, il semble, en regard des recherches plus approfondies dont a bénéficié le THC, qu’il possède bel et bien un effet sédatif.

Concernant le cannabinol, rien n’est donc moins sûr. Grâce à ses effets antiinflammatoires notamment, il contribue donc à la décontraction, et potentiellement à trouver le sommeil. Il pourrait cependant bien ne pas être un sédatif direct.

Le CBN est-il légal ?

En voilà une bonne question. Comme souvent en termes de composants du cannabis, une réponse appropriée serait : bienvenue en zone grise ! En effet, au sens strict, le CBN n’est pas listé comme une substance contrôlée par les nations unies. Il est cependant directement issu du THC, qui lui est considéré comme un stupéfiant par de nombreux pays, incluant l’ensemble de l’Union européenne. Avec son développement sur le marché, nul doute que les lois nationales devraient peu à peu clarifier son statut. En attendant, il n’est en tout cas pas illégal.

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Nos Produits CBD

Plus d'articles CBD

Retour haut de page
form1-4-popup.png

Recevez des offres exclusives

Abonnez-vous à notre newsletter

Panier
  • Aucun produit dans le chariot.