Isolat de CBD : quand le choisir et comment l’utiliser ?

Si vous vous intéressez au cannabidiol (CBD), vous avez probablement déjà remarqué une appellation plus ou moins claire sur l’emballage de certains produits : « isolat de CBD ». Le mot parle de lui-même : si le CBD est isolé, il est seul. Mais qu’est-ce que cela signifie réellement ? Faut-il privilégier ce genre de dérivés ou au contraire les éviter ?

Qu’est-ce que cela implique pour le consommateur et, de manière très pratique : comment utiliser les isolats de cannabidiol ? La réponse tout de suite.

isolat CBD définition

Dans un isolat CBD, le cannabidiol est le seul cannabinoïde présent

L’isolat de CBD est, comme son nom l’indique, une extraction pure de CBD. Une fois isolé, le cannabidiol est donc séparé du reste de la plante, dans un produit fini dont la concentration peut atteindre 99,9% de CBD pur. Sous sa forme pure, l’isolat de CBD se présente sous la forme d’une matière sèche et friable : les cristaux de CBD.

Ils peuvent être vendus purs, ou alors incorporés à diverse préparations selon le produit concerné. Associé à une huile végétale neutre (huile de chanvre notamment), il devient une huile au CBD. Incorporé à une base PG/VG (propylène glycol/glycérine végétale), il produit un liquide pour cigarette électronique riche en cannabidiol.

L’isolat de CBD est donc la forme la plus pure du produit qui nous intéresse, mais également la plus ciblée et la plus légère, tant au niveau des effets que du goût. Seul, le CBD ne permet pas de profiter de l’effet d’entourage, une synergie provoquée par l’interaction des différents composés du cannabis ensemble, mais qui n’a pas lieu une fois ces derniers isolés. Il permet par contre de s’assurer que le CBD est le seul cannabinoïde présent dans le produit finit… ce qui comporte pas mal d’autres avantages (nous y revenons dans un instant).

Vous aurez également peut-être remarqué que le terme d’isolat de CBD est opposé à ceux de spectre large et de spectre complet.

Spectre large, spectre complet et isolat de cannabidiol : différences

Notons tout d’abord que cette terminologie ne concerne que les produits comprenant le CBD comme ingrédient. Il a donc dû au préalable être extrait de la matière végétale, puis incorporé dans un produit dérivé du chanvre. C’est le cas par exemple d’une huile de CBD ou d’un e-liquide au CBD. Les produits non transformés (ou peu transformés), comme les fleurs de CBD et le pollen CBD ne sont donc pas concernés par ces questions de largeur de spectre. Ou, plus précisément, ils sont de facto des produits à spectre complet (rien n’a été retiré).

Dans les faits, plus l’extraction est importante, et donc plus la plante est traitée, et plus le spectre se réduit. Pour faire simple, le spectre complet contient l’ensemble des matières végétales pouvant être extraites (cannabinoïdes, terpènes, flavonoïdes), le spectre large tout sauf ce que l’on ne veut pas retrouver dans le produit final (généralement le THC) et l’isolat de CBD ne contient que… du cannabidiol.

Tout cela n’est donc au final qu’une question d’extraction. Au-delà de l’aspect purement technique, les propriétés du produit, et donc ses effets sur l’organisme, vont différer.

Avantages de l’isolat de cannabidiol

Isolate cannabidiol

L’extraction doit être plus poussée pour isoler le CBD des autres cannabinoïdes

Dans un isolat de CBD, le cannabidiol est la seule molécule issue du cannabis présente dans le produit. D’autres composants peuvent néanmoins être utilisés, bien souvent de l’huile qui favoriser la dissolution et l’assimilation du CBD par l’organisme. Le principal avantage est donc de se focaliser sur les effets du CBD, tout en se débarrassant des autres composants du chanvre.

Un produit au CBD 100% légal

Le CBD commercialisé en Europe est systématiquement extrait de plants de chanvres autorisés par les lois européennes, notamment en raison de leur extrêmement faible teneur en THC (0,3%). On parle dans ce cas indifféremment de cannabis CBD, de cannabis légal ou de chanvre. Mais si le cannabis tout court fait encore peur à beaucoup, c’est à cause de ses effets planants et du risque d’addiction qu’encourent ses consommateurs. Deux conséquences dues à la présence de THC.

Même si le CBD ne présente aucun de ces risques (il est 100% légal, non-addictif et non-psychoactif), certaines personnes préfèrent s’assurer que la molécule est bien isolée et qu’ils ne prennent aucun risque.

Attention, une huile à spectre complet n’est pas forcément illégale pour autant ! De nombreux produits vendus en Europe indiquent être full spectrum, la version anglophone. Pour autant, il s’agit bien souvent d’un abus de langage (et d’un argument de vente) pour qualifier un produit à spectre large. Pensez donc à lire la liste d’ingrédients avant tout achat : le THC devrait y être absent ou, en tout cas, en dessous de 0,3%, la limite légale dans toute l’Union européenne.

N’empêche que l’assurance d’avoir isolé le CBD est un argument de poids pour certains consommateurs, notamment en phase de découverte du cannabidiol.

Quand choisir un isolat de CBD ?

Plusieurs raisons peuvent pousser à choisir un isolat de CBD. Parmi les plus courantes, on retrouve des personnes se reconnaissant dans l’une des situations suivantes :

  • Faire un premier achat pour s’initier aux effets du cannabidiol,
  • Trouver un produit au CBD efficace mais pas trop cher,
  • S’assurer de n’avoir aucune trace de THC,
  • Éviter le goût terreux du chanvre (les cristaux CBD n’ont ni goût ni odeur particulière puisque les terpènes et flavonoïdes, responsables du goût, ont été retirés),
  • Volonté de créer ses propres produits et recettes au CBD,
  • Utiliser un produit très ciblé (seuls les effets du CBD vous intéressent).

Une fois sa décision de choisir un isolat de CBD prise, il ne reste plus qu’à choisir le bon dérivé.

Quels sont les différents dérivés à base d’isolat de CBD ?

Il existe un nombre incalculable de produits à base d’isolat de CBD sur le marché, du CBD alimentaire aux cosmétiques CBD en passant par des boissons ou des produits plus farfelus. Pour autant, certains sont plus courants et proposent des effets plus intéressants que d’autres. Voici les principaux :

  • CBD pur: cristaux principalement.
  • Huile à base d’isolat de CBD: plébiscitée par les clients, l’huile CBD est très facile à utiliser, à stocker et à doser.
  • E-liquides à base d’isolat de CBD: pour celles et ceux qui fument ou vapotent, ils permettent de profiter des effets apaisants du CBD et de réduire ou stopper leur consommation de tabac.

Leur utilisation est dans tous les cas assez simple.

Comment utiliser un isolat de cannabidiol ?

Isolat de CBD

Un isolat de cannabidiol est tout indiqué pour créer ses propres dérivés au CBD

Par définition, un isolat de CBD ne contient que du CBD. Parfois, il est livré sous sa forme pure. C’est principalement le cas des cristaux de CBD. Il est donc extrêmement concentré : généralement autour de 99% de CBD pur. D’autres produits comme le crumble CBD sont également très concentrés en cannabidiol (90% et plus). Il est donc très facile de savoir quelle quantité de CBD on consomme : la totalité du poids du produit, ou presque. Il faut en contrepartie s’assurer de bien mesurer les quantités sous peine de voir les effets différer assez largement.

Pas de panique néanmoins, les effets secondaires du CBD sont peu nombreux et assez rares. Il est également impossible de faire une overdose de CBD. En cas de consommation excessive, il suffit généralement d’attendre quelques heures pour ne plus ressentir les effets.

Concernant les produits utilisant un isolat de CBD comme ingrédient, ce qui est notamment le cas de certaines huiles et e-liquides CBD, les concentrations peuvent largement varier (de 5% à plus de 30% selon les gammes). À vous dans ce cas de choisir la concentration et le dosage les plus appropriés à vos besoins du moment. Pour vous aider, nous avons prévu un guide complet qui vous explique comment trouver le bon dosage de CBD, notamment si vous utilisez de l’huile. Nous vous expliquons également comment bien choisir votre cigarette électronique et votre e-liquide CBD.

L’utilisation de cristaux CBD est au moins aussi facile.

Comment se consomment les cristaux de CBD ?

Le plus simple et rapide est de consommer vos cristaux par voie sublinguale, en plaçant directement la quantité souhaitée sous la langue. Pour faciliter l’assimilation, il est recommandé de les laisser au moins 30/45 secondes dans la bouche avant d’avaler.

Très polyvalents, les cristaux CBD sont également un excellent moyen de cuisiner (voir nos idées de recettes au CBD) ou de créer ses propres produits au CBD maison (voir nos idées pour utiliser ses cristaux de CBD facilement).

Une information en particulier est à retenir pour bien utiliser votre isolat de CBD : le CBD ne se dissous pas dans l’eau, mais dans le gras. On dit qu’il est liposoluble. Vous pouvez ainsi très facilement faire votre propre huile de CBD en dissolvant les cristaux dans une huile végétale de votre choix. Placez tout simplement l’huile et les cristaux au bain-marie pour conserver une chaleur modérée et le tour est joué !

Partagez: