Le CBD pour lutter contre l’arthrose et les douleurs articulaires

L’arthrose est la maladie articulaire la plus répandue, mais aussi l’une des moins bien comprises. Tant et si bien qu’à l’heure actuelle, on ne traite que ses symptômes (douleurs principalement), sans réellement en comprendre les mécanismes ni être capable de la guérir. Réputé pour ses propriétés antalgiques et anti-inflammatoires, le CBD est donc le centre d’espoirs tant du côté de certains professionnels de santé que de personnes souffrant de douleurs articulaires. Alors, le CBD peut-il soulager l’arthrose ? Que sait-on de leur association et quelles opportunités les cannabinoïdes offrent-ils à celles et ceux qui subissent les douleurs liées à la progression de l’arthrose ? C’est notre sujet du jour.

Qu’est-ce que l’arthrose ?

arthrose des mains min
Avec l’âge et l’effort, les articulations accueillent l’arthrose

L’arthrose, ou ostéoarthrite, est une forme de rhumatisme. Plus précisément, il s’agit de la forme de rhumatisme la plus fréquente puisqu’elle toucherait une personne sur deux après 50 ans et 80% des plus de 80 ans. On la présente souvent à tort comme une usure du cartilage, liée notamment à l’âge. C’est en effet ce que l’on a cru pendant longtemps, mais la recherche a désormais clairement prouvé qu’il s’agit bel et bien d’une pathologie destructrice et inflammatoire. Elle entraîne par conséquent une dégradation (et non une usure) du cartilage au niveau des articulations, dégradation s’accompagnant d’inflammations et donc de douleurs.

Toutes les articulations peuvent être touchées par l’arthrose. Elle attaque cependant tout particulièrement les :

  • Lombaires (dorsolombaire),
  • Genoux (gonarthrose),
  • Pouces (rhizarthrose),
  • Hanches (coxarthrose),
  • Cervicales (cervicarthrose),
  • Épaules (omarthrose).

Traitements actuels contre l’arthrose

À l’heure actuelle, la prise en charge de l’arthrose repose sur deux piliers principaux : la prévention et l’accompagnement de la douleur. Tous deux ont pour vocation première de permettre aux personnes concernées de vivre dans les meilleures conditions possibles, mais pas de soigner à proprement parler la cause de l’arthrose. En effet, une fois le cartilage détérioré, il n’est plus possible de revenir en arrière. Une activité physique régulière et des séances de kinésithérapie peuvent ainsi participer à la réduction des risques ainsi qu’à l’évitement de l’aggravation d’une arthrose existante.

En cas de présence de douleurs des articulations liées à l’arthrose, la mise en place de moyens plus conséquents est parfois nécessaire :

  • Antalgiques: paracétamol pour les crises légères, dérivés de la morphine dans les cas les plus sévères,
  • Anti-inflammatoires: sous forme de gel, de pommade (application locale) ou par voie orale (comprimés),
  • Infiltrations: cortisone ou acide hyaluronique,
  • Opération chirurgicale: pour les formes d’arthrose les plus avancées, qui restent heureusement une minorité de cas (environ 10%).

Ces traitements ont tous pour objectif principal de réduire la douleur et de retrouver un maximum de mobilité. Ils sont cependant plus ou moins lourds et présentent certaines limites, notamment en raison de leurs effets secondaires. La cortisone, par exemple, peut entraîner gain de poids, rétention d’eau ou modification du comportement. La prise de certains anti-inflammatoires s’accompagne quant à elle parfois de troubles digestifs ou encore de réactions allergiques.

Réputé pour sa capacité à relaxer le corps comme l’esprit et à réduire certaines douleurs, le cannabis CBD vient alors tout naturellement à l’esprit pour soulager l’arthrose. D’autant qu’il ne présente pas d’effets secondaires notoires et qu’il n’entraîne aucune forme d’addiction.

Comment le CBD peut-il soulager l’arthrose ?

cannabinoïdes anti inflammatoires min
Le CBD extrait du cannabis légal a des effets anti-inflammatoires

Les effets du CBD sont nombreux. Parmi les plus marqués et les mieux connus, on trouve notamment des propriétés antalgiques (contre la douleur) et anti-inflammatoires (contre les inflammations). C’est précisément de ce constat qu’émerge l’intérêt de la prise de CBD par celles et ceux qui ont de l’arthrose dont le principal inconvénient est, rappelons-le, la douleur qu’elle engendre. Le CBD est également un décontractant musculaire, ce qui permet de réduire les zones de stress du corps et donc potentiellement également de contribuer à diminuer les douleurs.

Comme les traitements conventionnels actuels, le cannabidiol n’a ainsi pas pour vocation de soigner l’arthrose mais d’agir sur les douleurs articulaires. En médecine, on parle dans ce cas de traitement symptomatique. Le CBD ne peut être considéré comme tel étant donné que le cannabis médical n’est pas reconnu en France. Il peut cependant être vu comme un moyen naturel d’améliorer son niveau de vie et de retrouver davantage de confort au quotidien.

Quels sont les produits au CBD adaptés à l’arthrose ?

Dans le cas de douleurs ciblées comme celles de l’arthrose, il peut être intéressant de privilégier une application locale. Les gels au CBD sont ainsi notamment recommandés dans le cas de douleurs articulaires.

Gel au CBD et arthrose

huile de cbd arthrose min
Masser une articulation avec du CBD peut soulager les douleurs liées à l’arthrose

Il existe des gels au CBD destinés à une application topique : il suffit de masser doucement l’articulation douloureuse pour faire pénétrer le CBD et ainsi réduire la douleur. Certains gels associent également CBD et réchauffement de la peau, la chaleur pouvant elle aussi aider à la relaxation.

Une étude de 2016 a ainsi montré que les effets du CBD sur les douleurs articulaires sont plus marqués lors d’une application directement sur la peau que suite à une prise par voie orale. Seulement menée en laboratoire sur des rats, elle gagnerait à être approfondie afin de pouvoir tirer des conclusions définitives sur l’humain. Nul doute qu’un futur proche nous permettra de nous prononcer plus durablement !

Huile de cannabis et arthrose

Comme le gel au CBD, l’huile de CBD peut être utilisée contre les douleurs articulaires. Là encore, une application locale est à privilégier, notamment en massage. L’huile de CBD présente cependant l’avantage d’être extrêmement polyvalente et facile à utiliser. Rien ne vous empêche ainsi d’également en consommer par voie orale, toujours dans le but de bénéficier de ses propriétés anti-inflammatoires ainsi que du sentiment de relaxation qu’apporte le CBD. Préférez dans ce cas une prise sublinguale : quelques gouttes placées sous la langue pendant 30/40 secondes avant d’être avalées. Cela vous garantira une meilleure assimilation par l’organisme et ainsi des effets plus marqués, plus rapidement.

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Nos Produits CBD

Plus d'articles CBD

Retour haut de page
form1-4-popup.png

Recevez des offres exclusives

Abonnez-vous à notre newsletter

Panier
  • Aucun produit dans le chariot.