THCA : définition, différences avec le THC et effets

Vous êtes-vous déjà demandé si mâcher du cannabis pur vous ferait planer ? Et bien la réponse est non. La raison est simple, et pour le moins surprenante : le plant de cannabis brut ne contient tout simplement pas de THC. Voilà une information que l’on n’a pas l’habitude de lire, n’est-ce pas ? En fait, le cannabis produit une autre molécule, le THCA, qui va plus tard et sous certaines conditions se transformer en THC. Et si en plus on vous disait que le THCA n’est pas un stupéfiant et possède des effets vertueux, la nouvelle serait sans doute un peu plus intrigante encore. Allez, trêve de suspense, Weedy vous explique tout ! Définition du THCA.

Qu’est-ce que le THCA ? Définition

À l’état sauvage, le cannabis est gorgé de THCA, mais ne contient pas encore ou très peu de THC
À l’état sauvage, le cannabis est gorgé de THCA, mais ne contient pas encore ou très peu de THC

Le THCA, ou acide tétrahydrocannabinolique, est un composant du cannabis qui se trouve dans les plants vivants. Plus simplement, il est la forme acide (d’où le « A ») du THC. Il est produit naturellement et est présent en plus ou moins grande quantité dans le cannabis « frais », c’est-à-dire vivant ou fraîchement récolté et pas encore séché. Lorsque la plante sèche, par exemple après avoir été coupée, le THCA se transforme lentement en THC. La chaleur accélère ce processus, qui porte le nom de décarboxylation. C’est notamment ce qui se produit lorsqu’une tête de cannabis est fumée ou vaporisée.

Pour simplifier la définition du THCA, c’est donc la forme préliminaire du THC, produite naturellement par la plante. À la différence du THC cependant, le THCA ne procure aucun effet planant (le high ou le stone attribués à la consommation de cannabis). Pas d’euphorie passagère à constater après une prise de THCA. Ce qui ne veut pas pour autant dire que le cannabinoïde n’entraîne pas d’effet du tout. Loin de là !

Quels effets attendre du THCA ?

Peu de recherches permettent de réellement établir les effets du THCA et les maux qu’il pourrait potentiellement aider à traiter. Cependant, certains bénéfices semblent déjà se détacher des études existantes.

Le THCA serait ainsi :

  • Antiinflammatoire: il pourrait notamment contribuer au traitement de l’arthrite ou du lupus.
  • Neuroprotecteur: son action sur les maladies neurodégénératives est l’un des aspects à étudier.
  • Antiémétique: il pourrait contribuer au traitement des nausées et ainsi contribuer au regain d’appétit de ses consommateurs.
  • Antiprolifératif: une première étude consacrée à la lutte contre le cancer de la prostate a montré une potentielle action contre la prolifération des cellules cancéreuses.

En dehors de ces effets potentiels sur le corps humain, avant tout permis par l’interaction entre les composants du cannabis et notre propre système endocannabinoïde, le THCA a avant tout des effets directs sur la plante qui le produit. Dans son état naturel, le THCA protègerait ainsi notamment le plant de cannabis des rayons du soleil (les fameux rayons UV). Il entraînerait également la nécrose des feuilles, encourageant par la même occasion le renouvellement de la plante et un meilleur développement de ses fleurs, produisant les cannabinoïdes, mais lui permettant également de se reproduire.

A chaleur du soleil peut provoquer la transformation de THCA en THC
A chaleur du soleil peut provoquer la transformation de THCA en THC

Où trouver du THCA ?

Nous l’avons évoqué, le THCA se trouve avant tout dans la forme brute de la plante, c’est-à-dire soit sur pied soit fraîchement coupée. Par conséquent, les consommateurs à la recherche de THCA ont tendance à consommer la plante fraiche, avant que la forme acide n’ait eu le temps de se décarboxyler et donc de devenir du THC. L’utilisation la plus populaire est alors d’extraire le jus de la plante fraîche, concentré en THCA. Il est ensuite consommé tel quel ou incorporé à un smoothie.

De plus, plus un plant de cannabis se développe et plus la quantité de THCA qu’il contient augmente. La quantité totale dépend, en plus de la maturité de la plante, de la variété concernée ainsi que de son environnement de culture.

Est-il légal de consommer du THCA ?

Comme d’habitude avec les produits dérivés du cannabis, cela dépend très largement d’où vous vous trouvez dans le monde. Ainsi, aux États-Unis, où de nombreux états ont déjà légalisé la consommation du cannabis, y compris pour un usage récréatif, il est déjà possible de trouver des produits spécialement développés pour leur fort taux en THCA. La plupart du temps, ils se manifestent sous la forme de patchs à placer directement sur la peau, à la manière des patchs à la nicotine que l’on trouve couramment en Europe. Le THCA passe alors directement dans le système sanguin, sans risque de transformation du THCA en THC, et donc sans risque de souffrir d’effets psychoactifs.

En France, comme dans la plupart des autres pays européens, le cannabis à forte teneur en THC (ou plutôt THCA, vous avec désormais saisi la différence), est interdit par la loi. Ceci est valable pour sa culture, mais aussi sa commercialisation et sa consommation, même à titre personnel. Il n’est donc pas possible de se procurer du cannabis riche en THCA. Pour autant, ce qui se passe au niveau de la forme acide THCA jusqu’à sa transformation en THC est également vrai pour d’autres cannabinoïdes, comme le CBDA, qui devient le bien connu et parfaitement légal CBD. Lui aussi entraîne d’ailleurs également des effets vertueux dont il est possible de profiter en toute légalité. Une piste à creuser donc !

Fumer du cannabis et donc entraîner la transformation du THCA en THC reste interdit au sein de l’Union européenne (UE)
Fumer du cannabis et donc entraîner la transformation du THCA en THC reste interdit au sein de l’Union européenne (UE)

En résumé : quelles sont les différences entre THCA et THC ?

THCA

THC

Non psychoactif Psychoactif
Présent dans le cannabis brut Créé après récolte par décarboxylation/montée en température (combustion, vaporisation ou cuisine)
Taux variable selon la variété de cannabis 87,7% de la quantité de THCA
Aucun effet planant ni d’addiction, gain d’appétit, antiinflammatoire, neuroprotecteur notamment. Effets planants, addictifs, gain d’appétit, réduction de certaines douleurs notamment.
Potentiellement détecté par les tests Recherché dans les tests de contrôle

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Nos Produits CBD

Plus d'articles CBD

Retour haut de page
form1-4-popup.png

Recevez des offres exclusives

Abonnez-vous à notre newsletter

Panier
  • Aucun produit dans le chariot.