Le CBD est-il efficace contre les acouphènes ?

Rien ne prouve aujourd’hui que le CBD puisse guérir des acouphènes. Ce n’est donc pas ce débat que nous entamerons ici. Cependant, grâce à ses propriétés calmantes, relaxantes et antiépileptiques, il pourrait bien contribuer à améliorer le quotidien des personnes souffrant de ces bourdonnements incessants dans les oreilles. Weedy.fr fait le point sur ce que l’on sait de l’efficacité du CBD contre les acouphènes.

 

Effets constatés du CBD contre les acouphènes

acouphènes bruit dans les oreilles min

Bruit constant dans les oreilles, les acouphènes peuvent être extrêmement gênants

Plus de 8 millions de personnes souffrent d’acouphènes en France, ce qui représente un peu plus de 10% de la population totale. Et il s’agit probablement là d’un chiffre minimalisant l’étendu du problème, car les acouphènes ne sont pas toujours diagnostiqués ni même soignés. Ainsi, seulement un tiers des personnes concernées par un bruit intempestif dans les oreilles déclarent en avoir parlé à un professionnel de santé.

Ces premiers chiffrent aident déjà à cerner le problème : la part de la population souffrant d’acouphènes est conséquente, mais la communauté scientifique n’a pas encore les moyens d’étudier le problème dans sa globalité.

Commençons donc non pas par les études existantes (nous y revenons dans un instant), mais par nous intéresser à ce que certaines personnes souffrant d’acouphènes ont remarqué suite à la consommation de cannabidiol. Sur ce point, les effets constatés (ressentis donc) ne sont pas toujours les mêmes ni de même intensité. Ce qui revient régulièrement est néanmoins que la perception des bruits peut diminuer lors des prises de CBD et que les acouphènes sont ainsi, globalement, plus supportables.

Alors, mythe ou réalité, effet placebo ou efficacité réelle du CBD contre les acouphènes ? Voyons ce que dit la communauté scientifique à ce sujet.

CBD et acouphènes : ce que dit la science

Contre toute attente, pas grand-chose de concluant. Pire, une étude de 2015 [en anglais] a montré que le CBD pourrait dans certains cas favoriser le développement des acouphènes. Pour en arriver à cette conclusion, l’équipe scientifique a administré un mélange de cannabinoïdes (tant pour tant de CBD et de THC) à des rats, soumis au préalable à un traumatisme acoustique afin de provoquer des acouphènes. La base de réflexion ayant mené à cette expérience est simple : les acouphènes peuvent être causés par une hyperactivité neuronale dans les zones auditives du cerveau, expliquant qu’on les traite parfois à l’aide d’antiépileptiques. Or, les effets antiépileptiques du CBD sont relativement bien connus.

Pourtant, parmi le groupe de rats traités aux cannabinoïdes, le nombre d’acouphènes était plutôt plus important, laissant alors supposer que le CBD puisse favoriser le développement des acouphènes, en particulier en cas de lésions auditives préexistantes.

Nous nous retrouvons donc devant un paradoxe avec, d’un côté des personnes souffrant d’acouphènes trouvant du réconfort dans le CBD et, de l’autre, une communauté scientifique dubitative. Pour mieux comprendre les opportunités offertes par le CBD, il est alors important de revenir un instant en arrière : que sont exactement les acouphènes et dans quels cas le CBD pourrait-il agir sur leurs causes et symptômes ?

Que sont exactement les acouphènes ?

l'âge est une cause courante d'acouphènes min

L’âge est l’une des causes principales des acouphènes, mais pas la seule

On parle souvent des acouphènes comme d’un bourdonnement ou un sifflement dans les oreilles, plus ou moins intense selon les jours, voire des moments de la journée. C’est vrai, mais un peu simpliste. Il existe en fait deux grandes familles d’acouphènes, présentant des symptômes et relevant de causes parfois différentes.

Acouphènes subjectifs

Ce sont les plus courants (95% des cas). Ils sont appelés subjectifs car le bruit entendu n’est pas « réel ». Il n’est en tout cas causé par un bruit extérieur et est au contraire produit par la cochlée (ou organe de Corti), un élément clé de l’oreille interne et donc de l’audition.

  • Symptômes: sifflement, bourdonnement ou cliquetis dans les oreilles.
  • Causes: âge (presbyacousie), traumatisme sonore (explosion, concert, écoute au casque à fort volume, etc.), certaines maladies (otite, bouchon, maladie de Ménière), problèmes psychosomatiques (stress, dépression).

On les appelle parfois également acouphènes chroniques ou continus, par opposition aux acouphènes pulsatiles.

Acouphènes pulsatiles

Ils concernent 5% des cas tout au plus et se distinguent des acouphènes subjectifs car le son entendu est bien réel. On les appelle ainsi parfois acouphènes objectifs.

Symptômes : battement dans les oreilles, au même rythme que les pulsations cardiaques.

Causes : flux sanguin anormal, hypersensibilité aux sons environnants, fluide dans l’oreille, certaines maladies (hypertension, hyperthyroïdie, otospongiose notamment).

Dans tous les cas, le traitement des acouphènes dépend très largement d’un paramètre : la connaissance de la cause. Malheureusement, il n’est pas toujours possible de l’identifier.

les acouphènes pulsatiles sont plus dérangeants la nuit min

Les acouphènes pulsatiles sont souvent plus dérangeants la nuit

Opportunités du CBD dans le traitement des acouphènes

De nombreux traitements conventionnels actuels contre les acouphènes ne peuvent malheureusement pas totalement les soigner (c’est vrai dans la plupart des cas pour lesquels la cause n’est pas identifiée). Ils se contentent donc d’en diminuer la perception.

Les personnes souffrant d’acouphènes se retrouvent donc principalement dans l’une de ces trois situations :

  • La cause est identifiée et possible à traiter, soit par traitement médicamenteux (antibiotiques contre une otite par exemple) soit par intervention chirurgicale (principalement dans le cas d’acouphènes pulsatiles) avec de bonnes chances de guérison.
  • La cause est identifiée et un traitement ciblé est proposé, avec un risque d’effets secondaires (des vasodilatateurs, anxiolytiques, antiépileptiques et antidépresseurs peuvent notamment être prescrits).
  • La cause n’est pas identifiée et le traitement consiste principalement en des thérapies visant davantage à soulager les acouphènes qu’à réellement les soigner.

Relaxant naturel et dénué d’effet secondaires majeurs, le CBD est reconnu pour ses effets antidépresseurs et anti-inflammatoires. Il s’impose donc comme une alternative naturelle qui ne doit pas être perçue comme une solution miracle, mais peut contribuer à améliorer le quotidien de celles et ceux qui souffrent d’acouphènes, notamment lorsque la cause n’est pas identifiée ou que des problèmes psychosomatiques sont impliqués (stress, anxiété, dépression notamment). Facile d’utilisation et pratique à doser, l’huile de CBD semble alors être un produit au CBD de choix pour tenter de mieux supporter des acouphènes.

Partagez:

Panier
  • Aucun produit dans le chariot.